Infos Laos

Un 20ème cas de contamination signalé, en quarantaine à Vientiane

Une conférence de presse a eu lieu à Vientiane vendredi 24 juillet à la suite de la confirmation, par le ministère de la santé, de la découverte d’un vingtième cas de contamination au virus Covid-19.

Le Laos est, rappelons-le, l’un des pays de la région où le coronavirus a le moins pénétré.  Un ressortissant coréen travaillant comme technicien en électricité a été confirmé comme le 20ème cas de personne contaminée.

Ce citoyen coréen infecté par le coronavirus est le premier cas officiel à l’intérieur du pays après 102 jours sans infection. Il s’agit d’un homme de 32 ans, employé dans un projet hydroélectrique. Il a testé positif alors qu’il effectuait sa quarantaine imposée à tout arrivant de l’étranger, conformément à la réglementation en vigueur.

Aucun symptôme avant d’arriver au Laos


L’homme a déclaré qu’avant d’arriver au Laos, il n’avait eu aucun symptôme et que le test de dépistage Covid-19 était négatif. Il était resté avec sa famille avant son départ pour le Laos, et aucun autre membre de sa famille n’a présenté de symptômes. Le 18 juillet, l’homme est parti du Japon (vol Osaka-Tokyo), en passant par Incheon, au sud de la Corée, avant d’arriver au Laos sur le vol QV922A, avec 109 passagers. Il avait voyagé avec quatre collègues sur le même vol. L’homme a ensuite pris un mini-van pour se rendre à son hôtel avec cinq autres personnes.

Depuis lors, il est resté à l’hôtel, mangeant et dormant dans sa chambre désignée, conformément avec les mesures de quarantaine. Sa température est prise deux fois par jour par le personnel de l’hôtel. Il a été confirmé qu’il n’avait pas quitté sa chambre et que personne n’est  autorisé à entrer pour nettoyer la chambre. Le 22 juillet, les responsables de la santé et les autorités du district ont entrepris un test de routine sur tous les clients de l’hôtel.

Le 23 juillet, un résultat positif au test Covid-19 a été lu à 21h00, et l’homme a été rapidement emmené à l’hôpital de l’amitié Mittaphab de la capitale Vientiane pour y être soigné.

Pas de deuxième vague 

“Soyons clairs à ce sujet. Il ne s’agit pas d’une deuxième vague. Il s’agit d’un cas isolé qui a été en quarantaine depuis son arrivée au Laos”, a déclaré le vice-ministre de la santé, le Dr Phouthone Meuangpak.

Tous les passagers et le personnel de cabine du vol QV, dont 17 personnes qui ont été identifiés comme ayant eu des contacts étroits avec lui, ont été testés négatifs.

Gavroche-thailande.com – 26 juillet 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer