Infos Thailande

L’autorité du tourisme déclare que la Thaïlande est prête à rouvrir

Selon l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), le pays doit rouvrir ses frontières d’ici le dernier trimestre de l’année et se préparer à gérer les nouveaux cas de Covid-19 qui en découleront.

Le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, affirme que l’impact des nouveaux cas peut être contenu grâce à une gestion prudente des risques.

Les responsables thaïlandais admettent maintenant ouvertement qu’ils ne peuvent pas maintenir indéfiniment la Thaïlande totalement exempte de Covid-19.

“Nous ne pouvons pas éviter de nouveaux cas, mais le plus important est de mettre en place une gestion des risques.

S’il y a 5 cas parmi 5 millions de touristes, et que nous pouvons contenir ces infections avec des mesures strictes, ce serait un bon équilibre entre la santé publique et la survie des entreprises”.

Les frontières de la Thaïlande sont fermées depuis mars et les retombées pour le secteur touristique du pays sont dévastatrices.

Les entreprises des points chauds normalement florissants comme Pattaya, Koh Samui et Phuket sont fermées, beaucoup pour de bon, et des milliers de travailleurs sont sans emploi.

Les retombées ont été importantes et, selon M. Yuthasak, la situation devrait empirer à mesure que les frontières restent fermées.

“Nous devons faire venir des touristes avant le dernier trimestre, car le marché intérieur ne peut à lui seul maintenir les travailleurs du tourisme au travail.

Si nous continuons à retarder leur entrée, environ 2,5 millions d’emplois sur 4 millions seront menacés”.

Suite à la découverte du premier cas de Covid-19 transmis localement en Thaïlande en plus de 3 mois, la TAT a été contrainte de revoir à la baisse son estimation de 80 millions de voyages nationaux en 2020, pour la ramener à 70 millions.

Les touristes nationaux devraient rapporter 418 milliards de baht, soit une baisse de plus de 60 % par rapport aux chiffres de 2019.

Les revenus des visiteurs internationaux devraient être en baisse de 65 % par rapport à 2019.

M. Yuthasak estime que les hôtels ont besoin d’un taux d’occupation de 30 % pour continuer à fonctionner.

Le taux national est actuellement de 28 %.

Il affirme qu’une augmentation des voyages nationaux à 100 millions en 2021, associée à un plan d’ouverture provisoire aux touristes étrangers, pourrait faire passer le taux d’occupation moyen des hôtels à 50 %.

De nombreux plans et idées ont été avancés pour une réouverture prudente aux touristes internationaux, comme par exemple le “modèle de Phuket” (ce nom pourrait changer).

Il n’y a toujours pas de confirmation que l’on ait donné le feu vert et une date de lancement définitive à l’un ou l’autre de ces projets.

Ce qui est certain, c’est que toute réouverture impliquera une quantité importante de paperasserie, plusieurs tests Covid-19 et une quarantaine de 14 jours.

Le récent cas transmis localement à Bangkok, associé à la saga du soldat égyptien positif au test Covid à Rayong, ont retardé toute réouverture potentielle.

Les inquiétudes exprimées par certains habitants de Phuket ont également fait réfléchir les autorités.

Selon M. Yuthasak, toute réouverture doit faire l’objet d’une planification minutieuse et d’une communication adéquate avec la population locale pour s’assurer de sa participation.

Le Bangkok Post rapporte que la TAT prévoit de proposer un visa spécial de long séjour, coûtant environ 2 000 bahts, qui peut être prolongé pour une période allant jusqu’à 270 jours.

En ce qui concerne les arrivées de courte durée qui ne peuvent pas respecter la quarantaine de 14 jours, M. Yuthasak indique que la TAT coordonne avec le secteur privé les protocoles de sécurité appropriés.

Ceux-ci feraient partie d’un pacte réciproque avec certains pays.

En attendant, la présidente de l’Association des hôtels thaïlandais, Marisa Sukosol Nunbhakdi, déclare que la Thaïlande ne peut pas s’attendre à avoir zéro infection à Covid-19, et doit apprendre à équilibrer la suppression du virus avec le redémarrage du secteur du tourisme.

Selon elle, les responsables de la santé publique doivent rassurer le public en lui disant que les installations de quarantaine au-delà de Bangkok auront les mêmes normes strictes que celles de la capitale.

Toutelathailande.fr avec Thethaiger.com – 10 Septembre 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer