Infos Thailande

L’association des étudiants thaïlandais en Europe veut des sanctions ciblées de l’UE

Print Friendly, PDF & Email

L’Association des étudiants thaïlandais en Europe pour la démocratie libérale vient de publier un communiqué cosigné par plusieurs organisations représentatives de la jeunesse Thaïlandaise basée à l’étranger. 

Sont co-signataires: Forces thaïlandaises libres au Pays-bas • Forces thaïlandaises libres en Finlande • Forces des citoyens thaïlandais en Belgique • Forces thaïlandaise libres en France • Parti du peuple thaïlandais en Hongrie • Forces thaïlandaise libres au Kosovo • Forces démocratiques thaïlandaises en Autriche • Union démocratique thaïlandaise en Pologne • Forces thaïlandaises libres en Italie • Forces thaïlandaise libres en Norvège • Forces thaïlandaises libres en Suède • Forces thaïlandaises libres au Danemark • Parti démocratique du peuple thaïlandais en Allemagne • Forces thaïlandaises libres en Écosse • Forces démocratiques thaïlandaises au Royaume-Uni.

Nous publions ici un communiqué de l’association des étudiants thaïlandais en Europe

En Thaïlande, le gouvernement et l’armée ont donné l’ordre de générer la haine contre les manifestants au moyen des réseaux sociaux en les accusant d’ayant pour but l’éradication de la monarchie. Ils ont également commencé à constituer une liste noire de 183 noms et prénoms des militants, des politiciens et des suspect politiques, ainsi que leur date de naissance, leur numéro de sécurité sociale, leur numéro de passeport, leur casier judiciaire et leur photo du visage.

Sur cette liste apparait également les nom et prénoms d’un élève de 15 ans considéré comme menace à la sécurité nationale. La constitution de cette liste menace en effet les droits de la vie privée, de la liberté de mobilité et d’expression, qui sont les droits fondamentaux dans le régime démocratique.

Violation de la liberté et de la vie privée des citoyens

Les mesures adoptées par le gouvernement et sa violation de la liberté et la vie privée des citoyens dérogent donc au RÈGLEMENT (UE) 2020/1998 DU CONSEIL du 7 décembre 2020 concernant des mesures restrictives en réaction aux graves violations des droits de l’homme et aux graves atteintes à ces droits, l’article 2 1. D) (III) violations de la liberté de réunion pacifique et d’association ou atteintes à cette liberté, (IV) violations de la liberté d’opinion et d’expression ou atteintes à cette liberté.

L’association des étudiants thaïlandais en Europe et les étudiants thaïlandais dans 15 pays différents souhaitent donc implorer l’Union européenne de condamner les actes du gouvernement thaïlandais et d’appliquer rigoureusement les lois concernées à ceux liés à la violation des droits de l’homme.

Gavroche-thailande.com – 30 août 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer