Infos Birmanie

Le gouvernement parallèle birman déclare l’État d’urgence

Print Friendly, PDF & Email

Le gouvernement «fantôme» de Birmanie, opposé au régime militaire, a déclaré mardi l’état d’urgence et appelé à une rébellion nationale contre la junte au pouvoir depuis le 1er février. 

Le gouvernement d’unité nationale (NUG), qui représente les législateurs évincés par l’armée lors du coup d’État du 1er février dans le pays, a tenté d’unir les milices civiles locales pro-démocratie avec les divers groupes armés ethniques préexistants du pays.

Dans une allocution vidéo, le président du NUG, Duwa Lashi La, a déclaré que la junte avait non seulement saisi la souveraineté du pays par la force, mais avait également violé la vie et les biens de son peuple, nécessitant son renversement. Il a publié une déclaration en conjonction avec la vidéo, décrétant l’état d’urgence par le décret n° 1/2021.

Rébellion étudiante à Mandalay

Au total, 19 syndicats étudiants universitaires basés à Mandalay ont annoncé mardi qu’ils se joindraient à la révolution alors que le NUG annonçait le début d’un soulèvement armé concerté contre l’armée. Cinq bombes ont explosé dans la région de Magway et la milice locale des Forces de défense du peuple a revendiqué les attaques. Des affrontements ont également été signalés dans la région de Tanintharyi et dans l’État de Chin.

L’armée au pouvoir pas inquiète

Un groupe de réflexion pro-militaire en Birmanie a critiqué l’annonce du NUG comme une simple déclaration en direct, affirmant qu’elle serait inefficace car l’armée au pouvoir a arrêté un certain nombre de membres de la milice civile. Un porte-parole de la Kachin Independence Army (KIA) a déclaré à RFA que cette annonce pourrait aggraver les combats dans les zones ethniquement armées, y compris dans l’État de Kachin. D’autres rebelles dans le nord de l’État Shan ont également annoncé leur opposition au régime, et les combats se sont intensifiés entre la junte et les milices locales immédiatement après la déclaration.

Gavroche-thailande.com – 9 septembre 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer