Infos Cambodge

Libéré, le syndicaliste Rong Chun ne veut pas se taire

Print Friendly, PDF & Email

Rong Chhun, président de la Confédération cambodgienne des syndicats (CCU) a été libéré de prison le 11 novembre 2021. 

 Il a remercié la Confédération internationale des syndicats et tous ceux qui ont fait preuve de solidarité à son égard pendant sa détention. Il a aussitôt appelé les travailleurs et les syndicats à maintenir la pression sur le gouvernement cambodgien.

Deux autres syndicalistes, Sar Kanika et Ton Nimol, ont été libérés.

“La liberté et les droits de l’homme se sont détériorés au Cambodge au cours des cinq dernières années avec la dissolution des partis d’opposition et une nouvelle loi qui rend difficile l’enregistrement des syndicats indépendants non encadrés par le gouvernement a expliqué Rong Chun. “Les syndicats ont perdu leur voix, ont peur de s’exprimer et craignent d’être accusés d’incitation au désordre social et de faire l’objet de poursuites pénales.

“Nous avons besoin que les syndicats du monde entier se soutiennent mutuellement lorsqu’ils sont attaqués de cette manière et qu’ils fassent pression sur les gouvernements qui violent les droits fondamentaux comme au Cambodge.

“J’essaie de promouvoir la liberté des travailleurs dans le monde entier, je soutiens la solidarité entre travailleurs et je remercie la CSI de soutenir ce travail”, a-t-il déclaré, s’adressant au Comité des droits de l’homme et des syndicats de la CSI sur vidéo.

“Ce doit être un début”.

La cour d’appel de Phnom Penh a annulé les autres peines prononcées à l’encontre des trois militants, mais tous restent en liberté surveillée et soumis à des restrictions en matière de déplacements et d’autres activités pendant trois ans.

D’autres fédérations syndicales internationales et les Nations unies ont officiellement fait part de leurs graves préoccupations concernant la répression de la liberté d’expression, de la liberté de réunion pacifique et de la liberté d’association au Cambodge.

Rong Chhun avait  été arrêté en juillet 2020 pour ses commentaires sur Facebook concernant les agriculteurs cambodgiens qui perdent des terres à la frontière avec le Vietnam.

Gavroche-thailande.com – 20 novembre 2021

Libéré, le syndicaliste Rong Chun ne veut pas se taire
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer