Infos Thailande

La Thaïlande et le Vietnam s’affrontent pour la place de 2ᵉ exportateur mondial de riz

Print Friendly, PDF & Email

L’Inde gardant la 1ʳᵉ place, la Thaïlande et le Vietnam font la course pour la 2ᵉ place mondiale en tant qu’exportateur de riz cette année.

Le mardi 7 mai, l’Association thaïlandaise des exportateurs de riz (TREA), a déclaré :

« L’Inde, bien que toujours à la première place, pourrait connaître une baisse significative de ses exportations de riz d’une année sur l’autre en raison de politiques internes. »

Les statistiques de la TREA du premier trimestre 2024 ont révélé que l’Inde avait exporté le plus de riz avec 4,3 millions de tonnes, soit une baisse de 28,1 % d’une année sur l’autre.

En deuxième position, on trouve la Thaïlande avec 2,46 millions de tonnes (19,4 % d’augmentation d’une année sur l’autre), suivie du Vietnam en troizième position avec 2,18 millions de tonnes (17,7 % d’augmentation d’une année sur l’autre).

Les autres pays sont le Pakistan en quatrième place avec 1,98 million de tonnes (68,5 % d’augmentation d’une année sur l’autre) et les États-Unis en cinquième place avec 800 000 tonnes (90,5 % d’augmentation d’une année sur l’autre).

Les exportations de riz de l’Inde pour le reste de l’année pourraient connaître une nouvelle contraction car le gouvernement aurait l’intention d’imposer davantage de restrictions sur les exportations afin de freiner la hausse des prix intérieurs, a déclaré la TREA.

Selon le média indien Mint.com, le prix de détail moyen du riz sur le marché intérieur a bondi de 13,1 % en glissement annuel.

ette hausse a incité le gouvernement à multiplier les mesures pour aider les consommateurs nationaux dans le contexte des élections générales, dont les résultats seront annoncés en juin.

Les analystes pensent que les restrictions indiennes à l’exportation de riz blanc et de riz vapeur, actuellement plafonnées respectivement à 25 % et 15 % de la production nationale, pourraient être réduites à 5 % afin de garantir des stocks suffisants pour la consommation nationale.

Hausse des exportation de riz thaïlandais

La TREA a indiqué que les exportations de riz de la Thaïlande au cours du premier trimestre de cette année ont atteint 56,73 milliards de bahts, soit une augmentation de 49 % par rapport à l’année précédente.

L’association estime que les exportations de riz en avril s’élèveront à environ 800 000 tonnes, dont la plupart proviendront d’achats contractuels de riz blanc à l’Indonésie, aux Philippines, à la Malaisie et au Japon.

Le riz Hom Mali ou riz au jasmin, quant à lui, fait l’objet d’une demande accrue de la part des États-Unis, du Canada, de Hong Kong, de Singapour et de certains pays d’Europe, a déclaré la TREA.

Le riz thaïlandais est devenu plus attractif sur les marchés mondiaux grâce à l’affaiblissement du baht, bien que les prix soient encore légèrement plus élevés que ceux de ses concurrents.

Au 30 avril, le prix du riz blanc à 5 % en provenance de Thaïlande s’élevait à 599 dollars la tonne, contre 583 dollars pour le Vietnam et 582 dollars pour le Pakistan.

Le prix du riz vapeur thaïlandais est de 602 dollars la tonne, tandis que celui du riz indien est de 541 dollars et celui du Pakistan de 605 dollars.

Toutelathailande.fr avec The Nation Thailand – 9 mai 2024

Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer