Infos Thailande

Thaïlande : la bombe à retardement démographique doit être désamorcée

Print Friendly, PDF & Email

« La crise démographique thaïlandaise est une bombe à retardement invisible à laquelle le gouvernement doit s’attaquer, ainsi qu’à ses causes profondes. »

C’est ce qu’a déclaré Varawut Silpa-archa, ministre du Développement social et de la sécurité humaine, le jeudi 4 juillet lors d’un forum sur les stratégies nationales organisé par le Conseil national de la presse de Thaïlande.

« Les problèmes environnementaux sont visibles, mais la crise démographique est une bombe à retardement invisible.

Si elle n’est pas traitée, elle causera certainement des problèmes dans les dix prochaines années.

Les sociétés sont confrontées à de multiples défis, tels que les questions environnementales, les maladies, la transformation numérique et les changements démographiques », a déclaré le ministre.

Ces facteurs ont un impact sur l’économie et créent des conflits politiques, rendant les problèmes sociaux plus complexes et plus sensibles.

« Aucune politique ne peut à elle seule résoudre ces problèmes, une collaboration entre les différents secteurs est nécessaire », a-t-il ajouté.

La Thaïlande doit également faire face au vieillissement de la société et à la baisse du taux de natalité.

« La population thaïlandaise a diminué d’environ 500 000 personnes au cours des quatre dernières années », a-t-il souligné.

« D’ici 20 à 25 ans, elle devrait passer de 66 à 58 millions d’habitants.

Si rien n’est fait, dans 50 à 60 ans, elle ne sera plus que de 33 millions. »

Il a expliqué que les changements rapides du climat et de la technologie affectent la vie quotidienne des gens, en particulier les groupes vulnérables tels que les enfants, les personnes handicapées et les personnes âgées, qui représentent un tiers de la population.

La population en âge de travailler supporte également des charges financières et de soins de plus en plus lourdes.

Il a déclaré qu’il était du devoir du gouvernement de s’attaquer à ces problèmes en identifiant les causes profondes qui font que les gens ne sont pas encouragés à avoir des enfants.

M. Varawut a présenté un plan intitulé « 5×5 Let’s Turn the Tide » (Renversons la vapeur) pour résoudre ce problème.

Il vise à responsabiliser les personnes en âge de travailler et à les préparer à une retraite anticipée en améliorant leurs compétences et leur gestion financière.

Il vise également à améliorer la qualité et la productivité des enfants et des jeunes plus âgés, tout en responsabilisant les personnes âgées grâce à de meilleurs soins de santé, à un engagement social actif et à une formation technologique.

Il a ajouté que les personnes handicapées se verraient offrir davantage de possibilités et de valeur, en mettant l’accent sur l’indépendance plutôt que sur la sympathie.

Leurs compétences seront renforcées afin de créer une société inclusive qui valorise la productivité.

Le plan devrait créer un écosystème qui assure l’accessibilité de l’éducation et des transports, s’attaque aux problèmes de drogue, protège l’environnement et gère les ressources de manière efficace.

M. Varawut a également mis en place le Centre de gestion des urgences en matière de sécurité humaine sous l’égide du ministère du Développement social et de la protection sociale (joignable au numéro d’urgence 1300).

Ce centre a été officiellement inauguré au début de l’année.

Le centre traite entre 12 000 et 18 000 rapports par mois, dont plus de la moitié concernent des problèmes familiaux et de violence domestique.

« La famille est la plus petite unité de la communauté et de la société thaïlandaise, mais elle est le point de départ de la construction d’une société forte », a-t-il déclaré.

Toutelathailande.fr avec The Bangkok Post – 6 juillet 2024 

Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer