Infos Birmanie

La «seconde vague» birmane, menace sanitaire pour la région ?

La Birmanie a réimposé vendredi ses mesures les plus sévères à ce jour pour contrôler la propagation du coronavirus, en interdisant les voyages à partir de la plus grande ville du pays, Yangon, et en clouant au sol tous les vols intérieurs. 

Ces deux mesures, annoncées quelques heures à peine avant leur entrée en vigueur, seront en vigueur jusqu’au 1er octobre.

La recrudescence des cas de coronavirus qui a commencé en août dans l’État de Rakhine (Arakan), dans l’ouest du pays, s’est depuis étendue à d’autres régions du pays. Jusque là, la Birmanie semblait avoir été largement épargné par la pandémie.

Les autorités sanitaires avaient déjà ordonné un confinement partiel dans 29 des 44 townships de Yangon, dont 20 jeudi. De nouveaux barrages routiers ont été mis en place vendredi dans certaines parties de la ville, certaines petites rues étant fermées tandis que les routes principales restaient ouvertes. En tant que capitale commerciale du pays, Yangon est une plaque tournante du transport et un point de transit.

Aung San Suu Kyi

“Certains pourraient penser que ces règles et règlements sont trop restrictifs”, a déclaré la dirigeante du pays, Aung San Suu Kyi. “Cependant, si nous respectons tous ces restrictions de manière stricte pendant deux ou trois semaines, nous pouvons arriver à une situation où cette maladie sera sous contrôle”.

Le ministère de la santé a annoncé vendredi 115 nouveaux cas confirmés, ce qui porte le total à 2 265, dont 14 morts. Le gouvernement régional de Yangon a déclaré que le nombre de cas transmis localement entre le 24 août et mardi s’élevait à 656.

Cette semaine, la Commission électorale a également interdit la campagne politique dans les zones verrouillées avant les élections du 8 novembre.

Gavroche-thailande.com – 13 Septembre 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer