Infos Thailande

Deux autres activistes accusés de lèse-majesté libérés sous caution

Print Friendly, PDF & Email

La justice thaïlandaise a accordé mardi 11 mai la liberté sous caution à deux leaders des manifestations antigouvernementales qui ont passé des semaines en détention provisoire pour avoir insulté le roi Rama X.

Un tribunal de Bangkok a accepté la libération de Parit “Pingouin” Chiwarak, 22 ans, et de Chaiamorn “Ammy” Kaewwiboonpan, 32 ans, à condition qu’ils restent en Thaïlande, qu’ils assistent aux audiences du tribunal lorsqu’ils sont convoqués, qu’ils s’abstiennent de porter atteinte à la monarchie et de se livrer à des activités susceptibles de créer des troubles, a indiqué le tribunal dans un communiqué. 

Le couple s’est vu refuser la libération sous caution à plusieurs reprises pour des accusations liées aux manifestations de l’année dernière, au cours desquelles des appels à la réforme de la monarchie ont été lancés, brisant ainsi les tabous.

Chaiamorn est poursuivi pour lèse-majesté ou insulte à la monarchie, un crime passible de 15 ans de prison pour chaque infraction, et est accusé d’avoir brûlé un portrait du roi en février.

Parit a été hospitalisé il y a deux semaines en raison de la détérioration de son état de santé causée par 46 jours de grève de la faim. Il est accusé de diverses infractions, notamment de sédition et d’insulte à la monarchie.

Covid en prison

L’audience de libération sous caution d’un autre militant, Panupong “Mike” Jadnok, a été reportée dans l’attente du résultat d’un test de dépistage du coronavirus, a indiqué le tribunal.

La semaine dernière, Panusaya “Rung” Sithijirawattanakul, 22 ans, a été libérée sous caution après huit semaines de détention. Elle est également accusée de lèse-majesté et a participé à une grève de la faim avec Parit.

Au moins deux autres leaders de la contestation, dont l’avocat des droits de l’homme Arnon Nampa et Chukiat “Justin” Saengowng, sont toujours en détention, où ils ont été infectés par le COVID-19.

Gavroche-thailande.com – 12 mai 2021

Deux autres activistes accusés de lèse-majesté libérés sous caution
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer