Infos Viêt Nam

Ce 15 mars, jour J du tourisme vietnamien

Print Friendly, PDF & Email

Après deux ans de “fermeture” du pays en raison du coronavirus, les jours heureux sont enfin arrivés pour l’industrie sans fumée du Vietnam. Ce 15 mars 2022 marque officiellement le début de la réouverture totale du Vietnam au tourisme international.

Qu’est-ce qui a changé en deux ans ? Quels sont les facteurs de compétitivité et d’attractivité aujourd’hui ? Quels sont les atouts du Vietnam pour refaire du tourisme un secteur clé de son développement économique ?

Sécurité, dépaysement, nature

Le Conseil consultatif du tourisme (TAB) a rendu public une enquête auprès des touristes de différents pays.

Ainsi, les touristes singapouriens apprécient hautement les beaux paysages du Vietnam, ses riches traditions culturelles et historiques, sa cuisine unique et le peuple vietnamien particulièrement sympathique. Les touristes singapouriens accordent une grande attention aux produits touristiques relatifs à la vie culturelle, historique, aux paysages, aux sites reconnus comme patrimoines mondiaux. Ils veulent alterner leurs séjours entre la détente, le bien-être, la cuisine et les expériences de style de vie. Les touristes singapouriens veulent séjourner dans les sites touristiques célèbres du Vietnam et y passer un long séjour. Au moins 95% des répondants ont déclaré qu’ils prévoyaient de voyager au Vietnam dans le but de se détendre pendant sept jours ou plus.

Les visiteurs britanniques ont tendance à privilégier le tourisme d’aventure axé sur la nature, la découvertre de nouvelles destinations et aux voyages sur de longues distances. Ils auraient tendance à consacrer un budget plus important à leurs prochains voyages avec un hébergement dans les hôtels 5 étoiles et à profiter d’un séjour plus long. Après une période de restrictions de déplacement, les voyages apporteront des avantages certains pour la santé et le mental.

Quant aux touristes allemands, ils souhaitent partir en vacances avec leur famille et leurs amis proches après une longue durée de séparation. Chez eux, il y a un besoin accru de recréer des liens à travers le voyage. Après la pandémie, les gens veulent profiter d’une vie plus consciente et passer plus de temps à vivre près de la nature. Près de 70% des touristes allemands demandent aux entreprises du secteur touristique d’agir avec conscience et responsabilité, d’être respectueuses de l’environnement.

Pour les touristes français, jusqu’à 87% d’entre eux sont intéressés par le prix et la flexibilité de réservation. Ils sont beaucoup aujourd’hui à opter pour des vacances “de qualité” qui garantissent aux clients une pause complète du travail. Les visiteurs français ne veulent pas explorer des destinations bondées, ils préfèrent des destinations “tranquilles”.  Un peu plus de 56% déclarent qu’ils souhaitaient “faire l’expérience de valeurs qui représentent la culture de la destination”. A cette tendance au respect de la destination s’associe aujourd’hui très fortement le respect de l’environnement et des traditions des populations locales.

Le Vietnam dispose de beaux paysages et de riches traditions historiques, culturelles et patrimoniales. Le tourisme en toute sécurité, l’exploration de la nature, le tourisme de santé, le tourisme expérientiel, et le tourisme vert… seront les priorités qui apporteront plus d’expériences et répondront aux besoins des visiteurs.

Prolongation et extension de l’exemption de visa

Pour attirer le plus tôt possible les touristes au Vietnam, le Conseil consultatif du tourisme (TAB) propose de prolonger la période d’exemption de visa pour les citoyens de 24 pays de 15 jours à 30 jours et en même temps de l’étendre à l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada et la Suisse.

D’après le chef du Secrétariat du Conseil consultatif du tourisme (TAB), Hoàng Nhân Chinh, pour le rétablissement, le tourisme du Vietnam doit faire largement connaître son projet d’ouverture au monde en général et à ses marchés clés en particulier.

Pour les entreprises touristiques, le TAB a quatre recommandations :

Premièrement, les entreprises touristiques doivent avoir un plan pour conserver leurs ressources humaines de base, organiser des formations et recycler le personnel lorsqu’elles reprennent l’activité.

Deuxièmement, évaluer, ajuster et construire des produits touristiques pour répondre aux besoins des visiteurs tels que le tourisme de courte durée, le tourisme familial et en petit groupe, le tourisme en toute sécurité, la découverte de la nature, le tourisme d’expérience selon les principes du développement durable.

Troisièmement, renforcer les mesures de contrôle des coûts, créer de nouveaux modèles commerciaux (comme le commerce en ligne), lier les affaires avec de nouveaux partenaires, en particulier le lien entre les opérateurs, les fournisseurs de services pour l’hébergement et le transport afin d’offrir des packages de produits à des prix raisonnables. Sans oublier de proposer des politiques de réservation flexibles, ajuster les prix ou reporter les annulations de services en raison de l’épidémie.

Quatrièmement, il faut effectuer une forte conversion numérique. Dans l’immédiat, la priorité est donnée à la transformation digitale des réservations de services (en ligne, en présentiel), aux canaux d’information et de réception des commentaires des visiteurs.

Bienvenue aux voyageurs du monde !

Par Xuân Lôc – Le courrier du Vietnam – 15 mars 2022

Ce 15 mars, jour J du tourisme vietnamien
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer