Infos Viêt Nam

Quelle solution pour développer la flotte maritime internationale du Vietnam ?

Print Friendly, PDF & Email

Selon la tendance actuelle, le marché du transport international et la demande de marchandises via les ports maritimes du Vietnam augmentent.

 Cela montre le potentiel et l’urgence de développer rapidement une flotte maritime internationale pour répondre aux besoins.

La capacité des entreprises de l’industrie nationale de transport maritime est encore assez faible, pas vraiment proportionnée, et l’échelle des opérations n’est pas à la mesure du rôle et de la position du pays.

L’administration maritime du ministère des Transports vient d’élaborer un projet de développement de la flotte maritime internationale du Vietnam, pour lequel  elle recueille les opinions des unités, ministères et secteurs concernés. Ces dernières années, le  réseau portuaire vietnamien s’est développé de manière synchrone et moderne afin d’accueillir les plus grands navires de transport de fret du monde.

Cependant, une grande partie du volume de marchandises d’import-export par conteneurs au Vietnam est traitée par des compagnies maritimes étrangères. La flotte nationale gère principalement le transport intérieur, les courtes routes internationales en Asie et ses parts de marché dans le transport maritime international n’ont cessé de reculer ces derniers temps.

En outre, la structure de la flotte n’est pas raisonnable, car elle comprend principalement des navires de petit tonnage transportant des cargaisons sèches. Il y a aussi le manque de porte-conteneurs et de navires de gros tonnage opérant sur les routes internationales. Dans le contexte où le Vietnam est en pleine intégration économique internationale, le gouvernement participe également activement à la signature d’accords bilatéraux et multilatéraux de libre-échange et d’accords maritimes avec des pays du monde entier.  Cela conduit la flotte vietnamienne à faire face à la fois à de grandes opportunités et à de grands défis.

Face à cette exigence, il est impératif de développer une flotte répondant aux normes de qualité et de taille. Pour cela, de nombreuses solutions de responsables des ministères, secteurs, chercheurs et experts économiques ont été avancées.

M. Le Quang Trung, vice-président de l’Association des services logistiques du Vietnam (VLA), a déclaré qu’il était nécessaire d’avoir des politiques spécifiques pour promouvoir le transport, développer la chaîne d’approvisionnement du transport et les marques de transport. Parallèlement, des solutions doivent être prises  pour augmenter la connectivité basée sur de grandes plates-formes de centres logistiques, reliant les écosystèmes du Vietnam, en particulier le réseau portuaire national.

Actuellement, outre le dispositif d’accompagnement auquel s’intéressent le gouvernement, les ministères et les secteurs, le développement de la flotte nécessitera le perfectionnement de la politique de passation des marchés et d’appel d’offres. Le transport doit être lié aux marchandises. Outre les efforts des entreprises de logistique, de transport et maritimes, le mécanisme doit être compatible avec les facteurs internationaux et, en même temps, en harmonie avec les conditions nationales.

Le Vietnam est un gros importateur d’un certain nombre de matières premières telles que le charbon (de 40 à 70 millions de tonnes/an) ou l’exportateur de clinker/ciment (plus de 25 millions de tonnes/an). Cependant, la flotte vietnamienne est encore assez modeste par rapport à la flotte mondiale, aussi est-il  nécessaire de disposer d’un mécanisme pour se réserver le droit de transporter 20 à 30 % de ce volume d’import-export sur la base de l’offre gagnante pour les transports.

Partageant le même point de vue, un représentant de l’Administration maritime a également déclaré que la première chose à faire est de réformer le mécanisme et les procédures administratives, en créant un cadre juridique stable et favorable pour assurer des opérations efficaces aux entreprises et à l’industrie du transport maritime.

Dans l’immédiat, il faut se concentrer sur la modification des documents juridiques sur la gestion des prix des services maritimes et la gestion des activités de transport de conteneurs des compagnies maritimes étrangères implantées au Vietnam.

L’amélioration de la qualité des équipages est également une orientation importante, via la promulgation de politiques sur la gestion des ressources en main-d’œuvre, en particulier les officiers et membres d’équipage travaillant sur les navires et les ouvriers des usines de construction et de réparation navales, qui sont des métiers difficiles et dangereux.

En outre, il est nécessaire d’avoir des politiques et des régimes préférentiels spéciaux pour les employés de l’industrie maritime afin d’encourager les travailleurs à exercer longtemps leur profession.

En plus des mesures  pour développer la flotte maritime internationale du Vietnam liées à l’industrie du transport, il est également nécessaire de renforcer le rôle  d’autres ministères et secteurs concernés tels que le ministère de l’Industrie et du Commerce, la Banque d’État ou certaines associations…

Agence Vietnamienne d’Information – 11 septembre 2022

Quelle solution pour développer la flotte maritime internationale du Vietnam ?
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer