Infos Thailande

COVID-19: La Thaïlande place la France dans sa liste des pays à risque

La France et l’Allemagne font désormais partie de la liste des pays à risques aux côtés de la Chine, de l’Italie, du Japon ou encore de la Corée. 

Depuis l’apparition du Covid-19, la France et l’Allemagne semblaient relativement épargnées par le virus, mais le nombre de nouvelles infections s’est accéléré ces derniers jours. Selon les dernières informations du gouvernement français, l’Hexagone compte 191 cas de Coronavirus COVID-19 confirmés depuis le 24 janvier, et a déploré trois décès. L’Allemagne a pour sa part 129 cas signalés jusqu’ici, soit deux fois plus que la semaine dernière.

Les autorités thaïlandaises ont considéré ces données suffisamment préoccupantes pour placer ces deux pays europeens parmi les pays considérés à risque pour le Covid-19 aux côtés de la Chine, Hong Kong, Macao, Taiwan, Corée du Sud, Japon, Singapour, Italie et Iran.

Le ministère thaïlandais de la Santé recommande aux personnes en provenance des zones à risque et qui présentent des symptômes liés au virus (toux, nez qui coule, éternuements) dans les 14 jours de leur arrivée de se présenter à l’hôpital. L’inclusion de la France sur cette liste signifie également que les personnes en provenance de l’Hexagone seront contrôlées à leur arrivée en Thaïlande et qu’il leur est conseillé de se mettre d’elles-mêmes en quatorzaine à domicile. 

Cette mesure intervient juste au moment du retour des vacances de février pour les établissements scolaires français.

Le Lycée français international de Bangkok (LFIB) a envoyé un courrier aux parents d’élèves les invitant à remplir un questionnaire pour déclarer si leur enfant avait ou non effectué un voyage en France ou en Allemagne et, si oui, les enjoignant à ne pas envoyer leur enfant à l’école pour une période de 14 jours à compter de la date de retour en Thaïlande. 

De son côté, une première commune en Belgique place la Thaïlande dans les pays à risque. C’est ainsi que le bourgmestre Woluwé-Saint-Lambert, Olivier Maingain, a annoncé sur le site internet de la commune interdire les lieux publics à toute personne revenant d’un voyage privé ou professionnel dans une zone à haut risque déterminée par le SPF des Affaires étrangères (Chine, Thaïlande, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Iran, Vénitie et Lombardie) pendant les 14 jours suivant le retour en Belgique.

La Thaïlande a signalé lundi son 43e cas de coronavirus COVID-19 et a déploré samedi son premier décès depuis le début de l’épidemie.

Par Catherine Vanesse – Lepetitjournal.com – 3 mars 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer