Infos Viêt Nam

Le PM demande de sanctionner les cas de dissimulation de l’état de santé

Lors de la réunion lundi matin 9 mars à Hanoï entre la permanence du gouvernement et le Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le COVID-19, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé de prendre des mesures drastiques, fortes, synchronisées et opportunes pour empêcher la propagation du coronavirus.

Selon un rapport du Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) a contaminé 106.355 personnes dans 102 pays et territoires. Environ 3.600 cas mortels ont été déplorés dans le monde. Au Vietnam, à dimanche 8 mars à 20h00, 30 cas ont été confirmés, dont 16 ont été guéris. Les 14 derniers cas confirmés (cinq Vietnamiens et neuf étrangers) sont actuellement mis en quarantaine et traités dans des établissements hospitaliers.

Lors de la séance de travail, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a réaffirmé que l’épidémie était un ennemi et que le gouvernement était prêt à accepter des pertes économiques pour protéger la santé des habitants.

“Le Vietnam dispose suffisamment de capacités, de ressources et d’expériences pour contrôler l’épidémie”, a-t-il souligné, appelant les habitants à élever leurs connaissances pour protéger leur santé.

Le chef du gouvernement a demandé de renforcer les compétences des établissements médicaux de ressort central au local, de mieux contrôler la propagation du virus. “Il s’agit d’une mission extrêmement importante en ce moment”, a-t-il indiqué, avant d’ordonner aux forces compétentes de renforcer le contrôle des immigrations.

Nguyên Xuân Phuc a également demandé de sanctionner sévèrement les personnes ne disant pas la vérité sur leurs déplacements ou s’abstenant de remplir la déclaration de l’état de santé selon la loi. Il a en outre insisté sur la nécessité d’annoncer de façon transparente les informations sur l’épidémie et de fournir suffisamment d’articles de première nécessité aux habitants.

Le Premier ministre a appelé les scientifiques à accélérer les recherches sur le COVID-19. Il a accepté les propositions de limiter les réunions non indispensables et les rassemblements de nombreuses personnes, de renforcer l’application des technologies de l’information dans l’organisation de réunions, de suspendre l’envoi de cadres à l’étranger pour des formations ou des voyages d’affaires… Il a en outre demandé aux organes compétents de renforcer la lutte contre les informations erronées générant des perturbations au sein de la société.

Agence Vietnamienne d’Information – 9 mars 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer