Infos Viêt Nam

Le Vietnam s’engage à éradiquer la tuberculose d’ici à 2030

La Journée mondiale de lutte contre la tuberculose (24 mars) a été célébrée mardi 24 mars à Hanoï.

Le Vietnam s’engage à l’éradiquer d’ici à 2030, a déclaré Nguyên Viêt Nhung, directeur de l’Hôpital central des maladies pulmonaires et chef du Programme national de lutte contre la tuberculose.

Organisée en ligne par le ministère vietnamien de la Santé et le Programme national de lutte contre la tuberculose, la manifestation a réuni des représentants de secteurs et de ministères du pays ainsi que d’organisations internationales.

Le vice-ministre Nguyên Truong Son y a demandé une collaboration plus active des médias et des administrations dans le dépistage et le traitement de la tuberculose et de la tuberculose pharmacorésistante.

Afin d’éradiquer la tuberculose d’ici à 2030 comme l’a affirmé Nguyên Viêt Nhung, directeur de l’Hôpital central des maladies pulmonaires et chef du Programme national de lutte contre la tuberculose, la stratégie retenue ciblera deux objectifs : détection et identification de toutes les formes de tuberculose  et traitement des infections tuberculeuses latentes.
Le “Programme d’action national pour l’éradication de la tuberculose d’ici à 2030” devrait bientôt être ratifié par le Premier ministre, a précisé Nguyên Viêt Nhung. Il développera de nouveaux traitements et dépistages de la maladie. Tous les habitants présentant les symptômes de la maladie bénéficieront de consultations et de traitements gratuits. Un conseil sera créé pour collecter des soutiens financiers nationaux et internationaux.

Chaque année au Vietnam, 125.000 nouveaux cas de tuberculose sont détectés alors que la population susceptible d’être touchée par la maladie est estimée à 174.000 personnes. Plus de 100.000 patients  sont traités chaque année, et plus de 90% des nouveaux cas sont guéris.

Cependant, le taux de mortalité reste toujours très élevé. Près de 5.500 Vietnamiens attrapent chaque année la souche de la tuberculose pharmacorésistante.

D’ici 2020, le pays prévoit de réduire de 20% les infections tuberculeuses et 40% les décès.

Le Vietnam compte 99 hôpitaux capables de soigner ces patients. Ces derniers devront être couverts par l’assurance maladie et prodiguer tous les traitements en vigueur, ont affirmé les membres de la direction nationale. Ils ont souligné aussi la nécessité d’appliquer de nouveaux outils de diagnostic et de traitement.

Le Vietnam figure dans la liste des 30 pays comptant le plus de patients tuberculeux et de patients tuberculeux pharmacorésistants .

Agence Vietnamienne d’Information – 25 mars 2020