Infos Thailande

Les postes frontières cambodgiens avec la Thaïlande et le Laos restent fermés

Les frontières entre la Thaïlande et le Laos restent pour l’heure fermées malgré les appels à leur réouverture.

Dans un communiqué , le gouverneur de la province de Banteay Meanchey, a déclaré que les autorités thaïlandaises restaient inflexibles sur la fermeture du poste de contrôle international de Poipet-Khlong Luk – le plus important point frontalier partagé par les deux nations – pour l’entrée, y compris des vendeurs cambodgiens.

“Le poste frontière de Poipet restera fermé et il n’y a aucune information officielle pour confirmer s’il sera rouvert ou non” affirment les autorités cambodgiennes

A noter toutefois: “Le gouverneur de la province de Banteay Meanchey et les autorités thaïlandaises ont donné leur accord de principe pour autoriser 50 camions, avec un maximum de deux personnes chacun, à transporter des marchandises à l’entrée et à la sortie du marché frontalier de Rong Kluea.”

Malgré cette marge de manœuvre, la déclaration précise que le marché situé dans la province thaïlandaise de Sa Kaeo ne sera ouvert aux camions que de 8h à 13h. De plus, les chauffeurs des camions doivent respecter les instructions des autorités sanitaires pour prévenir toute transmission de coronavirus.

Travailleurs migrants

En attendant, les travailleurs migrants cambodgiens qui reviennent de Thaïlande ne peuvent passer que par le point de contrôle de O’Bei Choan, dans le district de O’Chrov.

En mars, les autorités thaïlandaises avaient décidé de fermer temporairement les 19 postes de contrôle de la province de Sa Kaeo, le long de la frontière avec le Cambodge, afin d’endiguer l’épidémie de coronavirus.

Ces fermetures ont provoqué le retour en masse de centaines de travailleurs migrants cambodgiens dans le Royaume. Ces dernières semaines, certains Cambodgiens ont tenté de pénétrer illégalement sur le territoire thaïlandais après une longue période de chômage.

Le Laos hors d’atteinte

Entre-temps, le gouverneur de la province de Stung Treng, Mom Saroeun, a déclaré hier que le Laos avait décidé de maintenir fermé son seul point de contrôle frontalier avec le Cambodge.

“Actuellement, notre poste de contrôle international restera fermé. Le Laos n’a pas décidé de rouvrir son poste de contrôle frontalier et nous n’avons pas non plus reçu d’instructions du gouvernement pour ouvrir le nôtre”, a expliqué le gouverneur de Stung Treng

“J’ai poussé mon homologue laotien dans la province de Champasak à rouvrir la frontière, mais ils restent prudents. Nous voulons rouvrir le point de contrôle afin que nous puissions fonctionner normalement pour le bien de la population”, a-t-il déclaré, ajoutant que les deux pays devraient envisager de lever les interdictions de voyager à travers la frontière dès que possible tout en maintenant des garanties strictes.

Le Laos a fermé en mars son point de contrôle le long de la frontière commune avec le Cambodge afin d’empêcher la propagation de COVID-19. Les deux pays partagent un seul point de contrôle international situé dans la province de Stung Treng et la province de Champasak au Laos.

Le 19 juin, le gouvernement cambodgien a levé l’interdiction des mouvements trans frontaliers via les frontières communes avec le Vietnam, tout en déclarant que les directives de prévention de COVID-19 devaient rester en place.

Gavroche-thailande.com – 29 juin 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer