Infos Thailande

#savewanchalearm, le hashtag qui reste sans réponse

Print Friendly, PDF & Email

La campagne menée sur les réseaux sociaux pour tenter de retrouver la trace de l’activiste Wanchalearm, kidnappé au Cambodge, demeure pour l’heure sans réponse.

A Bangkok, des militants ont posé des affiches et noué des rubans blancs autour des poteaux électriques demandant que justice soit faite. Mais la municipalité les a fait tomber, en invoquant la “propreté publique”…

Le 4 juin, des hommes armés ont kidnappé l’activiste thaïlandais Wanchalearm près de son immeuble d’habitation à Phnom Pehn, au Cambodge. Depuis lors, des militants regroupés derrière le hashtag #savewanchalearm exigent que les gouvernements thaïlandais et cambodgien assument la responsabilité de le retrouver. Mais en vain.

Un entretien donné au site Thisrupt.co

Wanchalerm avait fui le pays en 2014 lorsqu’il a été convoqué par le Conseil national pour la paix et l’ordre (NCPO), suite au coup d’État militaire du général Prayut Chan-o-cha. Il vivait au Cambodge depuis lors. Sa sœur a raconté au site thaïlandais Thisrupt.co, dont nous vous recommandons la lecture, ce qui s’était passé ce jour là. 

«J’étais au téléphone avec lui quand j’ai entendu la détonation a-t-elle expliqué à Thisrupt. J’ai cru que Wanchalerm avait été renversé par une voiture ou quelque chose comme ça. Puis il y avait des gens qui parlaient en cambodgien. Mon frère disait qu’il ne pouvait pas respirer encore. Je suis resté en ligne jusqu’à ce que l’appel soit coupé. J’ai un ami au Cambodge, alors je lui ai demandé de prendre des nouvelles de Wanchalerm pour moi. Il m’a rappelé au bout de 20 minutes et m’a dit : “Prépares-toi, Wanchalerm a été kidnappé.”…

Gavroche-thailande.com – 13 juillet 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer