Infos Cambodge

Le pétrole off-shore, une réalité désormais cambodgienne

Print Friendly, PDF & Email

La construction de la plate-forme pétrolière de KrisEnergy pour le champ d’exploitation Apsara au large du Cambodge vient de se terminer. Cette plate-forme navigue maintenant vers son site offshore avant d’être assemblée.

La fabrication de la mini-plate-forme pour le développement du premier champ pétrolifère du Cambodge a commencé début décembre 2019 sur l’île de Batam, en Indonésie. Le chargement des structures ont été terminés le mardi 25 août 2020.

Neuf mois de gestation

Kelvin Tang, PDG de KrisEnergy et président des opérations cambodgiennes de KrisEnergy, a déclaré: « De la première coupe d’acier à la voile, cela fait neuf mois. Et ce point de repère est d’autant plus remarquable compte tenu des difficultés et des restrictions auxquelles notre équipe de projet et nos collègues NOV Profab sont confrontés depuis début 2020 en raison de la pandémie de coronavirus dans le monde entier. Nous continuons à progresser vers notre objectif de livraison avant la fin de l’année.”

Un projet révolutionnaire

Kim Lamb, directeur général de NOV Profab, a déclaré: «C’était formidable de faire partie intégrante d’un projet aussi révolutionnaire pour le Cambodge. Les équipes de projet NOV et KrisEnergy ont travaillé en étroite collaboration, adoptant une approche d’équipe entièrement intégrée pour fournir une plate-forme de qualité qui est un véritable témoignage du dévouement de toutes les personnes impliquées. Nous sommes impatients de travailler à nouveau avec KrisEnergy à l’avenir. »

Le développement de la Mini Phase 1A comprend l’installation de la plateforme et le forage de cinq puits connectés à la barge de production Ingenium II pour le traitement du pétrole, du gaz et de l’eau.

Le champ Apsara au Cambodge, bloc A, est  un bassin géologique non produit dans les eaux maritimes cambodgiennes du golfe de Thaïlande. En raison des performances de production non prouvées du bassin, le développement de la zone d’Apsara se déroulera en plusieurs phases afin d’atténuer les risques et de laisser du temps pour la collecte et l’analyse des données critiques à appliquer dans les phases futures.

Apsara devrait atteindre un taux de pointe de 7 500 barils de pétrole par jour.

Gavroche-thailande.com – 27 Août 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer