Infos Viêt Nam

Formation des ressources humaines pour la gestion des métros

Lorsque les lignes de métro de Hanoï et de Hô Chi Minh-Ville seront fonctionnelles, des ressources humaines ad hoc devront être immédiatement opérationnelles. Beaucoup de jeunes sont tentés par ces nouveaux débouchés.

Début juillet, le Conseil de gestion des chemins de fer urbains de Hô Chi Minh-Ville (MAUR) a ouvert une promotion pour former 58 conducteurs pour la ligne 1 du métro (Bên Thanh – Suôi Tiên). Ces candidats sont formés  au Collège professionnel des chemins de fer dans le 3e arrondissement de la mégapole.

Comment devenir conducteur de métro ?

Ngô Hoang Minh (34 ans) fait partie de cette première promotion. Il a déclaré avec enthousiasme qu’il était conforme aux critères de la profession et qu’il était très heureux d’être un des premiers à suivre cette formation dans un tout nouveau secteur au Vietnam.

Auparavant, Minh avait occupé de nombreux emplois (8 ans en tant que marin, 2 ans en tant que chauffeur de véhicules et employé dans d’autres entreprises). “Lorsque j’ai appris que la campagne de recrutement était ouverte, je me suis inscrit en espérant être recruté. Il y a certaines similitudes avec la navigation que je connais bien. Je suis également curieux de connaître et de découvrir la technologie japonaise dans le domaine du ferroviaire“, a déclaré Minh.

De son côté Trân Van Sau (29 ans) a dit qu’être conducteur de métro était un nouveau métier et une nouvelle opportunité. Dans les premiers jours de formation, il a ainsi été autorisé à découvrir des parties de la ligne  de métro.

Nguyên Nhât Minh (22 ans), quant à lui, n’a pas hésité à quitter son travail actuel pour apprendre le métier de conducteur de métro. “Je vais aussi achever un cours de mécanique dans un autre collège en parallèle“, a-t-il ajouté.

Besoin de recruter de nombreux nouveaux postes

Un dirigeant de la Sarl de chemins de fer urbains 1 (HURC1), a dit que la ligne 1 du métro était la première ligne ferroviaire à être construite à Hô Chi Minh-Ville. Par conséquent, la préparation des ressources humaines pour cette ligne et les suivantes est suivie avec grande attention.

Selon un dirigeant de HURC1, en plus des postes de personnel d’administration centrale, il existe également 2 unités de travail importantes.

En termes de fonctionnement, il existe des postes tels que répartiteur (en charge de la supervision et du contrôle des trains), conducteur de train, personnel de gare (billetterie, contrôleur de billets …) et tout le personnel de sécurité.

Le service de maintenance offre pour sa part des postes de mécanicien de locomotive, techniciens ferroviaires, électrotechnique et des cheminots pour la surveillance des systèmes d’information et de signalisation. Il y a aussi du personnel chargé de la supervision et de la maintenance des travaux et de l’architecture. Chaque année, l’HURC1 recrutera du personnel en fonction des besoins.

Le personnel d’encadrement du siège doit être en mesure de répondre immédiatement au poste et d’avoir une expérience dans le secteur des transports. En ce qui concerne le personnel d’exploitation et de maintenance, l’HURC1 recrutera selon les demandes du Conseil de gestion des chemins de fer urbains et des entreprises contractuelles.

Encadrement par des Japonais,  puis autonomie après 5 ans

Le groupe de gestion de niveau supérieur sera formé par le biais de contrats avec des experts japonais. Le groupe d’opérateurs sera le fruit d’un contrat entre les unités japonaises et le Collège des chemins de fer.

Selon les dirigeants de la société HURC1, ces ressources humaines seront recrutées et formées en fonction du processus d’achèvement de la ligne de métro. On espère qu’après les 5 premières années, le personnel vietnamien gérera, exploitera et entretiendra le système de métro par lui-même.

Parmi les 58 techniciens formés actuellement, 10 excellents stagiaires seront sélectionnés pour suivre des stages de perfectionnement au Japon pendant 2 semaines.

En outre, les universités et écoles professionnelles qui ont les départements concernés seront également mises en avant pour les ressources humaines dans le domaine ferroviaire. Il s’agit de départements spécialisés dans les domaines ferroviaires, la construction de ponts et de routes; le génie mécanique, l’électricité – l’électronique, les télécommunications, la maintenance industrielle, l’informatique…Pour le personnel de service, les écoles devront les former selon des modules adaptés aux exigences du secteur.

Selon les responsables de l’HURC1, en plus des connaissances professionnelles, la première exigence du candidat c’est de posséder une bonne connaissance de l’anglais pour pouvoir comprendre les documents liés aux métros et communiquer avec les partenaires.

M. Vu Van Nghi, doyen de la Faculté de génie de la circulation, Université des transports et communications de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que depuis 2008, sa faculté a ouvert des formations sur les chemins de fer afin d’anticiper la demande en ressources humaines pour le métro. Par ailleurs, elle se coordonne avec le Département général des chemins de fer (Ministère des transports et des communications) pour mettre en œuvre de nombreux plans de formation intensive.

Un certain nombre d’écoles intermédiaires et de collèges peuvent former des conducteurs ou cheminots, car ces emplois ne nécessitent pas de main-d’œuvre de niveau ingénieur. La plupart des formations en ressources humaines au niveau universitaire concernent la conception et la supervision de la construction des lignes de métro.

Par Quang Châu – Le Courrier du Vietnam – 13 Novembre 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer