Infos Birmanie

Nouveaux rassemblements meurtriers en Birmanie

Print Friendly, PDF & Email

Au moins cinq personnes ont été tuées par les forces de sécurité en Birmanie depuis vendredi soir alors que les opposants à l’armée au pouvoir commémoraient le décès d’un étudiant en 1988 qui avait déclenché une révolte contre la junte de l’époque.

Les violences se poursuivent en Birmanie. Les forces de l’ordre ont tiré sur la foule à Rangoun dans la nuit de vendredi 12 à samedi 13 mars, faisant au moins deux morts, rapportent les médias locaux. 

Selon DBV News, un rassemblement s’était formé devant le poste de police de Tharketa, les manifestants demandant la libération des personnes ayant été arrêtées.

Samedi, les manifestants commémorent l’anniversaire de la mort d’un étudiant en 1988 qui avait déclenché une révolte contre le pouvoir militaire de l’époque et avait vu émerger Aung San Suu Kyi comme figure de la démocratie.

Les annonces se sont multipliées sur les réseaux sociaux, encourageant les gens à descendre dans les rues et à protester contre la junte qui s’est emparée du pouvoir le mois dernier.

Deux manifestants sont morts et plusieurs autres ont été blessés lorsque la police a ouvert le feu contre un sit-in à Mandalay, la deuxième ville du pays, a déclaré un témoin à Reuters. Une personne a été tuée à Pyay, dans le centre du pays, selon des médias.

Londres appelle ses ressortissants à partir

Les dirigeants des États-Unis, de l’Inde, de l’Australie et du Japon se sont engagés à travailler ensemble à la restauration de la démocratie en Birmanie.

Plus de 70 personnes ont été tuées et environ 2 000 arrêtées dans le cadre de la répression conduite par les forces de sécurité envers les mouvements de protestation contre le putsch survenu le 1er février.

Vendredi, les autorités britanniques ont prié leurs ressortissants de quitter la Birmanie, déclarant que “les tensions politiques et les troubles se propagent depuis la prise du pouvoir par les militaires et la violence augmente”.

France 24 TV avec Reuters – 13 mars 2021

Nouveaux rassemblements meurtriers en Birmanie
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer