Infos Viêt Nam

Vietnam : Bamboo Airways peut partir à Londres

Print Friendly, PDF & Email

La compagnie aérienne Bamboo Airways a reçu l’autorisation de lancer dès le mois de mai six vols par semaine entre le Vietnam et l’aéroport de Londres-Heathrow, une des quatre destinations européennes initialement visées.

La compagnie vietnamienne lancée en janvier 2019 s’est vu accorder par le premier aéroport britannique le droit de lancer dès le mois de mai 2021 des rotations lundi, mercredi et vendredi vers sa base à Hanoi-Noi Bai, et le mardi, le jeudi et le samedi vers celle de Ho Chi Minh Ville-Tan Son Nhat. Tous ses vols seront opérés en Boeing 787-9 Dreamliner tri-classes pouvant accueillir jusqu’à 294 passagers, dans les deux cas en concurrence directe avec la compagnie nationale Vietnam Airlines.

Bamboo Airways n’a pas confirmé de date de lancement pour ces deux routes, qui ne sont pas disponibles à la réservation. Mais un porte-parole a confirmé à Routesonline que l’ajout à son réseau d’un « hub mondial aidera la compagnie aérienne à mieux répondre aux besoins de voyage des passagers internationaux », qui pourront se connecter à des destinations au-delà de Heathrow. Et cela « renforcera également l’attrait touristique du Vietnam et favorisera le commerce et les investissements bilatéraux » entre les deux pays.

L’attrait européen n’est pas récent pour Bamboo Airways : dès janvier 2020, elle évoquait un départ vers Prague, puis deux mois plus tard signait avec un protocole d’accord avec Munich (avant de se poser à Francfort en aout dernier).

Le premier vol international de Bamboo Airways avait visé en octobre 2019 Séoul en Corée de sud, depuis Danang puis Cam Ranh Bay ; elle s’est depuis posée à Jeju, à Taipei et Kaohsiung à Taïwan, ainsi qu’à Tokyo et Osaka au Japon. Rappelons qu’elle a aussi évoqué six mois après son lancement des vols en Airbus A380 vers les Etats-Unis, qui ne se sont jamais concrétisés.

La flotte de Bamboo Airways compte actuellement trois des onze 787-9 pris en leasing, un A319, six A320, six A320neo trois A321 et cinq A321neo (sur un total de 22 monocouloirs Airbus attendus), ainsi que quatre des 24 Embraer E190 et E195 attendus. Elle avait aussi évoqué une commande de Boeing 777X en février 2020, mais c’était avant la pandémie de Covid-19.

Par François Duclos – Air Journal – 12 avril 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer