Infos Viêt Nam

Au Vietnam, l’arrivée inquiétante du «variant indien»

Print Friendly, PDF & Email

Le résultat a été annoncé vendredi 30 avril après le séquençage génétique des échantillons des patients par l’Institut national d’hygiène et d’épidémiologie. La variante indienne, B.1.167, est une souche «double mutante», qui est enregistrée pour la première fois au Vietnam.

La souche B.1.617 contient deux mutations clés appelées E484Q et L452R, qui ont été trouvées séparément.

Le ministre vietnamien de la Santé, Nguyen Thanh Long, s’est dit “profondément préoccupé par le risque que des cas importés provoquent la quatrième vague de grippe dans le pays”. Il a demandé aux principaux instituts de procéder au séquençage génétique des nouveaux arrivants infectés par le coronavirus afin de déterminer les mesures préventives appropriées.

L’Institut Pasteur de Hô-Chi-Minh-Ville a précédemment constaté que près de 86 % des cas positifs importés du Cambodge sont porteurs de la variante B1.1.7 (Royaume-Uni), et plus de 14 % de la variante B.1.351 (Afrique du Sud).

Le Vietnam a enregistré presque tous les types de nouveaux variants de coronavirus.

Après plus d’un mois sans transmissions communautaires, le pays a enregistré 13 nouveaux cas locaux depuis jeudi, à commencer par un travailleur migrant du Japon qui a été testé positif deux jours après avoir terminé sa quarantaine de deux semaines.

Gavroche-thailande.com – 3 mai 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer