Infos Viêt Nam

L’ancienne capitale de Hoa Lu plus grande que l’entendement

Print Friendly, PDF & Email

Des recherches archéologiques menées dans l’ancienne capitale de Hoa Lu, dans le Nord, ont apporté un nouvel éclairage sur le royaume du Dai Cô Viêt (968-1054).

L’histoire est compressée là sur une superficie de 300 m² d’une épaisseur a de deux mètres. Dans la fosse H1 apparaissent les couches architecturales superposées appartenant à l’époque de Dai La et Dinh-Lê, a fait savoir le 20 avril l’Institut d’archélogie du Vietnam.

Les archélogues ont mis au jour des briques datant de l’époque de Dai La dans la première strate, des vestiges des colonnes en bois, des trous et des fragments en grès des structures d’un palais de la dynastie des Dinh dans la seconde.

La troisième couche dévoile des briques grises, dont celles du Dai Viêt, qui devraient être utilisées pour la restauration des structures architecturales de l’époque de Dinh et Lê antérieurs.

Les résultats de recherche ont initialement reconnu le centre de l’ancienne capitale de Hoa Lu au Xe siècle avait une dimension et une espace architecturales beaucoup plus grandes que nous ne l’avons imaginé jusqu’à présent, a évalué le Docteur Nguyên Ngoc Quy, chargé des fouilles archéologiques à Hoa Lu.

Ces nouvelles découvertes confirment les écrits dans le Dai Viêt su ky toàn thu (Annales complètes du Dai Viêt) selon lesquels Dinh Tiên Hoàng a fait construire la citadelle et le palais, le roi Lê Dai Hành davantage de grand palais soutenus par des colonnes serties d’or et couverts des tuiles d’argent, a-t-il indiqué.

Selon les annales historiques, en 968, après avoir vaincu les armées d’autres seigneurs et unifié le pays, Ðinh Tiên Hoàng est monté sur le trône. Il a choisi d’implanter la capitale à Hoa Lu et nomma le pays Dai Cô Viêt. De 968 à 1009, six rois de trois dynasties – Dinh, Lê et Lý – s’y sont succédés.

En 1010, le roi Ly Thai Tô décida de transférer la capitale de Hoa Lu, terre nichée dans des montagnes, vers Dai La, une citadelle située dans une plaine fertile, qu’il a décidé de rebaptiser Thang Long (Dragon prenant son envol, en français).

Agence Vietnamienne d’Information – 9 mai 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer