Infos Viêt Nam

My Son, l'”Angkor Wat” du Vietnam

Print Friendly, PDF & Email

Le sanctuaire de My Son est un site archéologique important, avec de nombreux anciens temples hindous cachés dans les forêts, reconnu par l’UNESCO comme patrimoine mondial.

Le sanctuaire de My Son, dans la province de Quang Nam est un complexe de temples hindous, construit pendant 10 siècles.

Le site de voyage The Travel présente des temples à My Son qui rappellent les œuvres les plus célèbres d’Angkor Wat au Cambodge.

Le plus grand trésor archéologique du Vietnam

My Son est l’histoire d’une cité mourante d’une civilisation perdue. Comme d’autres villes anciennes d’Asie du Sud-Est, cet endroit est tombé en ruine et a été avalé par la jungle luxuriante.

Les temples hindous de My Son vénèrent le dieu Shiva (également connu sous d’autres noms tels que Bhadreshvara). Ces structures ont été construites sur une période de 1.000 ans, du IVe au XIVe siècle, par les rois du Champa. My Son est également considéré comme le plus important complexe de temples hindous d’Asie du Sud-Est, parfois comparé à Angkor Wat.

Le sanctuaire de My Son n’est pas seulement un site religieux important, mais aussi le lieu de sépulture de membres de la famille royale du Champa et de héros  du royaume. C’est aussi le plus ancien site archéologique habité de la région.

Ruines laissées après les bombes

My Son a été redécouvert par les Français au XIXe siècle, qui ont ensuite restauré des parties de l’ancien complexe. À un moment donné, ce site comptait plus de 70 temples et de nombreuses stèles avec des inscriptions importantes inscrites en Cham et en sanskrit.

Malheureusement, la plupart de l’architecture ancienne a été détruite par les bombardements américains. Aujourd’hui, sur environ 70 temples qui existaient autrefois, il n’en reste qu’une vingtaine.

Malgré tout, le site offre toujours une scène majestueuse et impressionnante. Les visiteurs se trouveront plongés dans l’âge d’or du royaume du Champa, il y a des centaines d’années.

Il existe de nombreux circuits à partir de Dà Nang vers My Son, avec des services de prise en charge à l’hôtel et des guides professionnels, qui leur raconteront des histoires intéressantes sur ces anciens temples. Ils pourront également louer une moto ou prendre un taxi et partir  seuls vers les ruines afin de les explorer librement.

Agence Vietnamienne d’Information – 23 août 2022

My Son, l'”Angkor Wat” du Vietnam
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer