Infos Cambodge

31 villageois tués et une centaine empoisonnés au Cambodge

Print Friendly, PDF & Email

Plus de trente personnes sont mortes en moins d’un mois par de l’alcool frelaté vendu dans des villages du Cambodge, ont annoncé vendredi les autorités. Au moins une centaine d’autres ont été empoisonnées.

Dans la dernière affaire en date, sept femmes sont mortes et près d’une centaine de personnes ont été hospitalisées après avoir bu de l’alcool de riz contenant 15% de méthanol – qui, contrairement à l’éthanol habituellement trouvé dans les boissons alcoolisées, est hautement toxique, pouvant rendre aveugle et même tuer.

En mai, deux autres cas similaires avaient fait 14 et 10 morts. Une quinzaine de personnes, producteurs et vendeurs de cet alcool frelaté, ont été arrêtées, tandis que le ministère de la Santé a une nouvelle fois déconseillé de boire des alcools de contrebande.

Mais ces alcools de riz bien moins chers que les boissons commerciales restent populaires dans les villages, notamment lors des grandes fêtes familiales. Le Cambodge est l’un des pays d’Asie les plus pauvres, et les règles sanitaires ne s’appliquent guère que dans les grandes villes.

Agence Télégraphique Suisse – 4 juin 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer