Infos Cambodge

Tension entre la Thaïlande et le Cambodge à propos d’un temple en construction qui serait la copie d’Angkor Wat

Print Friendly, PDF & Email

Le Cambodge enquête sur la construction d’un nouveau temple dans la province de Buriram en Thaïlande, parce qu’il serait une copie du temple d’Angkor Wat.

Les Cambodgiens auraient-ils peur qu’un nouveau temple, construit dans une province peu visitée de Thaïlande, vienne faire de l’ombre au majestueux et mystérieux temple d’Angkor Wat, construit par le roi khmer Suryavarman II au début du XIIe siècle ?

Le Cambodge mène l’enquêté

« Pour cette affaire, nous devons mener une enquête détaillée, car certains temples en Thaïlande ont un style similaire à celui d’Angkor Wat, comme le temple Phanom Rung dans la province de Buriram.

Par conséquent, l’ambassade et le consulat du Cambodge en Thaïlande doivent étudier le cas.

Nous ne pouvons pas réagir immédiatement, car nous ne savons pas encore si la construction copie ou non le style architectural de notre temple d’Angkor Wat » a déclaré Koy Kuong, secrétaire d’État et porte-parole du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale au média cambodgien Khmer Time le mercredi 7 juillet.

Long Ponnasirivath, secrétaire d’État et porte-parole du ministère Cambodgien de la Culture et des Beaux-Arts, a déclaré :

“Au cas où ce temple copie le style architectural d’Angkor Wat, le Cambodge utilisera la voie diplomatique en envoyant une lettre au ministère thaïlandais des Affaires étrangères, comme le pays l’a fait dans les cas précédents”.

Des images du temple qui serait semblable à Angkor Wat en construction dans la province de Buriram, à la frontière de la province cambodgienne d’Oddar Meanchey, ont été largement partagées sur les réseaux sociaux cambodgien et ont attiré l’attention de nombreux internautes qui ont demandé des mesures aux autorités concernées.

Les hashtags #SaveAngkorWat (sauver Angkor Wat) et #Angkorwatbelongtokhmer (Angkor Wat appartient aux khmers) ont été utilisés sur Twitter pour s’opposer au nouveau monument en construction dans la province du nord-est du pays.

Le moine thaïlandais à l’origine du projet affirme que ce n’est pas une copie d’Angkor Wat

L’abbé à l’origine de la construction du nouveau grand complexe de temples à Buri Ram a défendu son projet face au tollé des Cambodgiens.

Des fonctionnaires ont inspecté le projet de complexe de Sihanakhon au Wat Phu Man Fah, dans le district de Nang Rong, à Buri Ram, mercredi (7 juillet).

L’abbé du temple, Somsak Sungwarajitto, a déclaré à la délégation en visite, dirigée par le chef du bureau culturel provincial, Khattiya Chaimanee, que le projet était né de son imagination et de sa vision.

Il a rejeté l’idée qu’il s’agisse d’une réplique d’Angkor Wat ou de tout autre site.

La construction du Sihanakhon a commencé l’année dernière sur un terrain de 200 rai (32 hectares).

Il comprend plusieurs stupas en grès et d’autres structures.

L’abbé a déclaré précédemment qu’il érigeait ce complexe comme une nouvelle attraction religieuse et un moyen de rendre service à son district natal.

Mme Khattiya a déclaré après l’inspection du site que Sihanakhon reflétait une combinaison de plusieurs sites célèbres – tels que Prasart Hin Phimai à Nakhon Ratchasima, Prasart Hin Phanom Rung à Buri Ram et Borobudur dans le centre de Java, en Indonésie.

Sommart Pholkerd, archéologue indépendant basé à Buri Ram, a déclaré qu’une partie de la région du nord-est limitrophe du Cambodge partageait une culture et des contacts similaires et que cela se reflétait dans les structures religieuses.

La question devrait être envisagée d’un point de vue culturel, plutôt que politique.

Il a suggéré que le Cambodge envoie des représentants pour se rendre compte par eux-mêmes.

Le ministère cambodgien a publié une déclaration disant que l’abbé avait confirmé que le projet thaïlandais ne reproduisait pas le complexe d’Angkor Wat, mais que Phnom Penh le surveillait quand même, a rapporté le journal Khmer Times mercredi.

“Il est construit selon le tracé lui-même et conçu selon l’architecture de certains des temples de la région”, précise le communiqué.

“Le ministère travaillera et surveillera de près ces travaux”, a-t-il ajouté.

Angkor Wat, situé dans la province de Siem Reap, a été déclaré site du patrimoine mondial de l’Unesco en 1992.

Le nom de la province, Siem Reap, signifie « Siamois aplatis » (de Siam, l’ancien nom de la Thaïlande) et évoque une bataille opposant les armées siamoises et khmères qui vit la victoire de ces dernières…

Les ruines hindoues et son vaste complexe sont l’un des symboles les plus importants du Cambodge et attirent un grand nombre de visiteurs dans le pays.

Toutelathailande.fr avec Khmer Times et The Bangkok Post – 8 juillet 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer