Infos Birmanie

Covid en Birmanie: l’appel de détresse d’un médecin face à la 3e vague

Print Friendly, PDF & Email

La Birmanie fait face à une flambée épidémique avec plus de 5 000 cas quotidiens enregistrés ces derniers jours, contre moins de 50 au début mai.

Quelque 5 000 personnes sont décédées au total, un bilan certainement largement sous-évalué. Lits d’hôpital, bouteilles d’oxygène, tests, vaccins, rien n’est disponible en nombre suffisant dans le pays en proie au chaos depuis le putsch du 1er février qui a renversé le gouvernement civil d’Aung San Suu Kyi.

Un médecin de l’hôpital public de Mandalay, la deuxième plus grande ville du pays, témoigne anonymement à RFI. Depuis le coup d’État, tous les hôpitaux sont sous le contrôle des militaires, une grande majorité de médecins sont entrés en résistance. Pour la plupart grévistes, ils continuent de soigner de manière clandestine. Mais ils manquent de tout. Il lance un appel de détresse.

« Nous avons besoin d’aide de l’étranger, car la junte est en train de négliger la santé des Birmans. Nous avons besoin d’oxygène, de médicaments, mais aussi dans certaines régions de Birmanie, nous avons besoin de nourriture. Le gouvernement précédent avait géré les deux premières vagues de l’épidémie avec succès, à couvrir les besoins sanitaires de la moitié de la population. Sous les militaires, nous n’avons malheureusement pas assez de vaccins. Dans les centres de quarantaine, il n’y a rien, ni lits, ni couvertures, ni oreiller. Le gouvernement militaire ne subvient pas aux besoins des hôpitaux en termes de matériels et d’oxygène. La semaine dernière deux de mes amis médecins qui soignent les patients positifs au Covid ont été arrêtés par les militaires. La junte a interpellé cinq médecins à Rangoun et quatre à Mandalay. La situation est dramatique. Dans quelques semaines ou le mois prochain, à cause de la junte, nous nous attendons à une forte mortalité parmi les patients atteints du Covid. Nous avons besoin d’aide. S’il vous plaît, aidez la Birmanie »

Radio France Internationale – 20 juillet 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer