Infos Birmanie

Chute du Kyat birman sur fond de crise économique

Print Friendly, PDF & Email

La monnaie birmane est tombée à son plus bas niveau historique dans le contexte de l’agitation post-coup d’État. L’explosion de la demande et l’offre limitée de dollars américains ont entraîné une baisse constante de la valeur du kyat.

La valeur de la monnaie birmane, le kyat, a chuté de près de la moitié depuis le coup d’État militaire de février, fournissant la dernière preuve de l’étendue de la crise économique qui s’aggrave dans le pays. Radio Free Asia a rapporté le 17 septembre que la valeur du kyat sur le marché noir était tombée à un niveau historiquement bas de 2 200 pour un dollar américain, contre 1 330 le 1er février, lorsque les militaires ont renversé le gouvernement démocratiquement élu de Birmanie.

Cette dépréciation est le résultat direct de l’agitation politique provoquée par le coup d’État, qui a été suivi de manifestations de masse, d’arrêts de travail pour désobéissance civile, de violentes répressions par la junte militaire et de l’interruption de services essentiels comme les télécommunications, les services bancaires, la santé et l’éducation.

Impact des fermetures imposées

Cette situation a frappé une économie qui trébuchait déjà en raison de l’impact des fermetures imposées pour enrayer la pandémie de COVID-19, ainsi que de l’effondrement presque total de certains secteurs, comme le tourisme, qui dépendait d’un flux de visiteurs internationaux.

Selon Nikkei Asia, la cause directe de cette chute est la décision de la Banque centrale du Myanmar (CBM) d’abolir une règle qui maintenait le taux de change kyat-dollar à 0,8 % du taux de référence établi par la CBM. Au début du mois d’août, l’administration militaire a ordonné à la CBM de réintroduire la parité souple pour la première fois en trois ans, ce qui, selon la banque, était nécessaire pour “maintenir la stabilité du taux de change et empêcher la hausse des prix des produits de base”. Mais la banque a ensuite fait volte-face, annulant la réglementation le 10 septembre sans explication. Le résultat a été une divergence soudaine entre le taux du marché noir et le taux de référence de la banque centrale.

Injection de dollars américains

La dévaluation s’est produite malgré les efforts de la CBM pour injecter des dollars américains sur le marché intérieur afin de soutenir le kyat. Selon un rapport de Myanmar Now, la CBM a libéré 120 millions de dollars sur le marché depuis le coup d’État, y compris un certain nombre de ventes en juillet et août, mais ces montants ont été insuffisants pour répondre à la demande croissante de la monnaie de réserve mondiale.

En avril, Fitch Solutions, une unité du groupe Fitch, a prédit que l’économie birmane se contracterait de 20 %, alors que les prévisions antérieures au coup d’État tablaient sur une croissance de 2 %.

Gavroche-thailande.com – 30 septembre 2021

Chute du Kyat birman sur fond de crise économique
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer