Infos Birmanie

La “faiblesse critique” de l’économie birmane

Print Friendly, PDF & Email

La Banque mondiale souligne la fragilité de la situation économique en Birmanie. Après une contraction en 2021 du fait de la pandémie et du coup d’État, elle prévoit une croissance limitée à 1 % en 2022.

La Banque mondiale souligne que l’économie birmane s’est contractée de 18 % en 2021 du fait de la pandémie de Covid et du coup d’État du 1er février dernier, rapporte The Straits Times.

Elle projette d’ailleurs que la croissance d’ici à septembre 2022 ne progressera que de 1 % en un an, une tendance qui souligne “la faiblesse critique de l’économie”.

Pour l’économiste en chef de la Banque mondiale pour la Birmanie, Kim Edwards :

C’est surprenant que le rebond ne soit pas plus fort. Dans des situations ordinaires, on s’attendrait, après une contraction de cette ampleur l’année précédente, à une croissance économique plus solide.”

Le pays est plongé dans un conflit politique depuis le coup d’État déclenchant des manifestations de grande ampleur qui se transforment en une insurrection armée dans plusieurs régions du pays. Les combats et l’insécurité ont causé le déplacement de 320 000 personnes et exposé des millions d’autres à la menace de la pauvreté et de la faim.

Difficulté d’accéder à des données

Selon la Banque mondiale, le secteur industriel connaîtra une certaine croissance du fait de la poursuite des exportations dans la confection et le gaz naturel ainsi que des projets dans la construction.

Le nombre de personnes sans emploi a augmenté pour atteindre un million depuis février 2021. Les travailleurs ont par ailleurs vu leurs revenus baisser.

La majorité des indicateurs suggère que les investissements privés ont baissé de manière significative et que “certains projets précédemment viables deviennent non viables car la demande reste faible”.

La Banque mondiale s’interroge sur la disponibilité des données. Car si l’administration militaire en diffuse notamment sur le commerce et l’inflation, celles sur le produit intérieur brut sont inaccessibles, conduisant à une incertitude fondamentale sur l’état de l’économie.

The Straits Times / Courrier International – 27 janvier 2022

La “faiblesse critique” de l’économie birmane
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer