Infos Thailande

Deux Thaïlandais fuient en France suite à une accusation de lèse-majesté

Print Friendly, PDF & Email

Un homme thaïlandais entré illégalement en France et recherché par les autorités thaïlandaises pour ses activités politiques anti-monarchie a été libéré par le tribunal de grande instance de Bobigny samedi 2 avril après que lui et son petit ami aient été arrêtés le 21 mars par des agents de l’immigration française, a déclaré Jaran Ditapichai, un exilé politique thaïlandais basé à Paris.

C’est le site Khaosod English qui nous apprend cette affaire.

« Une fois qu’ils entrent dans le processus de demande d’asile, ils peuvent recevoir 420 euros [par personne et par mois] », a déclaré Jaran au téléphone à Khaosod. Jaran a ajouté que cela pourrait prendre jusqu’à un an avant que les deux personnes puissent obtenir un statut d’asile.

Jaran a refusé de donner plus de détails sur l’identité des deux personnes mais a ajouté que l’une d’entre elles avait été harcelée par la police thaïlandaise après avoir crié quelque chose contre la monarchie lors d’un rassemblement l’année dernière. Un des deux hommes aurait autour de 23 ans. Jaran a déclaré qu’au moins l’un des deux avait un visa valide pour entrer en France, mais qu’il avait été arrêté par l’immigration française après avoir agi de manière suspecte. Rappelons que Jaran Ditapichai est le créateur à Paris de l’association des Démocrates thaïlandais sans frontières, défenseur de la cause des droits humains face à la répression qui sévit à Bangkok et menace tous les contrevenants à l’article 112 du code pénal.

Gavroche-thailande.com – 4 avril 2022

Deux Thaïlandais fuient en France suite à une accusation de lèse-majesté
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer