Infos Cambodge

Le Cambodge s’abstient lors du vote contre la Russie sur les droits de l’homme à l’ONU

Print Friendly, PDF & Email

Le Cambodge est l’un des 58 pays qui se sont abstenus lors du vote du 7 avril visant à suspendre la Russie du Conseil des droits de l’homme, alors que 93 pays ont voté pour et 24 contre la suspension de la Russie du conseil.

Parmi les pays de l’ASEAN, le Cambodge a été rejoint par l’Indonésie, le Brunei, la Malaisie, Singapour et la Thaïlande. Le Laos et le Vietnam ont voté contre la suspension de la Russie. Seules les Philippines et le gouvernement en exil birman, le gouvernement d’unité nationale de la République de l’Union de la Birmanie, ont voté en faveur de la suspension.

Un vote nécessaire après le massacre de Bucha

L’ONU a déclaré que le vote est intervenu après que des images troublantes ont émergé de la ville de Bucha – qui se trouve dans la région, ou oblast, de la capitale ukrainienne Kiev – au cours du week-end dernier. Des centaines de corps de civils ont été retrouvés dans les rues et dans des fosses communes après le retrait de la Russie de la région.

L’ambassadeur du Cambodge auprès des Nations unies, Ke Sovann, s’exprimant au siège des Nations unies à New York, a expliqué au conseil des Nations unies, le 7 avril, que la suspension de la Russie du Conseil des droits de l’homme des Nations unies ne contribuera pas à résoudre le conflit, mais qu’elle déclenchera et intensifiera la situation.

“Après une période fragile pour la paix, la sécurité et la stabilité du monde, l’engagement de tous les États membres de tous les organes pertinents des Nations unies – y compris le Conseil des droits de l’homme – est très important.

“La résolution du conflit en Ukraine doit être fondée sur la Charte des Nations unies et le droit international. La création d’un environnement propice à l’engagement diplomatique et à la négociation par les parties concernées est la bonne voie à suivre pour mettre fin à l’immense souffrance humaine et parvenir à une solution durable et pacifique en Ukraine”, a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’en ce moment, tous les pays devraient travailler en solidarité plutôt que de créer de la méfiance et des divisions entre les membres de l’ONU.

“Avec cette explication, le Cambodge s’abstient de voter sur cette résolution”, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Hun Sen a déclaré précédemment que le Cambodge était opposé à l’invasion de l’Ukraine par la Russie et qu’il serait toujours opposé à l’usage de la force, ou à la menace de la force, de la part des grands pays envers les petits.

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies est composé de 47 membres et est basé à Genève. La Russie a rejoint cet organe en janvier 2021, a indiqué l’ONU.

Par Jean Michel Gallet – Gavroche-thailande.com – 10 avril 2022

Le Cambodge s’abstient lors du vote contre la Russie sur les droits de l’homme à l’ONU
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer