Infos Cambodge

Le 17 avril 1975, cette date qui a façonné le Cambodge moderne

Print Friendly, PDF & Email

Le 17 avril 1975, Phnom Penh tombait aux mains des Khmers rouges. La suite est tragiquement connue. 

Aveuglement de certaines élites européennes parfois acquises aux idéaux de la révolution communiste menée par Pol Pot, déportation massive des populations urbaines, mise en place d’un encadrement sans merci de millions de cambodgiens forcés de travailler dans les rizières….Il faut se souvenir de cette date car elle a façonné le Cambodge moderne. Les élites du pays furent détruites ou contraintes à l’exil. Une poignée de cadres khmers rouges exilés au Vietnam, dont l’actuel premier ministre Hun Sen, réussira à sauver sa peau puis à prendre le pouvoir quatre ans plus tard, à l’issue de l’invasion vietnamienne en janvier 1979.

Le Cambodge d’aujourd’hui est né sur ce champ de ruines idéologique, humain et économique. On ne peut pas l’oublier à l’heure de juger ce qui a été accompli depuis bientôt 50 ans. Bientôt, les nouvelles générations prendront le pouvoir. Mais dissiper le cauchemar Khmer Rouge prendra beaucoup de temps. Un seul dirigeant khmer rouge de premier plan est encore en vie : Khieu Samphan, né le 27 juillet 1931. Il reste interné à la prison du tribunal spécial du Cambodge, prés de Phnom Penh. Le 17 avril 1975 n’a pas encore, loin s’en faut, disparu de l’histoire contemporaine de ce pays d’Asie du Sud-Est.

Gavroche-thailande.com – 19 avril 2022

Le 17 avril 1975, cette date qui a façonné le Cambodge moderne
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer