Infos Cambodge

Les élections municipales cambodgiennes

Print Friendly, PDF & Email

Après le dépouillement de la quasi-totalité des votes, la Commission Électorale Nationale (CEN) a déclaré que le Parti du Peuple Cambodgien (CPP) au pouvoir avait remporté 80 % des 11 622 postes de conseillers communaux, tandis que le parti d’opposition Candlelight en avait obtenu 18 %.

Le CPP gagne tous les postes de chef de commune sauf 4

Dimanche, 80,19 % des Cambodgiens, soit 7.382.449 des 9,2 millions d’électeurs enregistrés se sont rendus aux urnes pour élire leurs conseillers communaux. Ils devaient élire 11 622 conseillers municipaux dans les 1 652 communes du pays.

Les communes sont la plus petite division administrative du Cambodge. Chaque commune déclare un gagnant sur la base d’un système de scrutin majoritaire à un tour : le parti qui a obtenu le plus de voix reçoit le poste de chef de commune. Le reste du conseil communal est distribué proportionnellement au nombre de voix.

Selon les résultats préliminaires diffusés lundi par les médias d’État, le CPP a remporté plus de 9 000 des 11 622 sièges, et sur les 1 652 postes de chef de commune, le CPP en a remporté 1 648.

Le Comité national électoral se félicite de la tenue des élections

Dimanche, l’opposition et le groupe local de défense des droits LICADHO ont signalé des irrégularités dans le processus de décompte des voix à la fermeture des bureaux de vote à 15 heures, heure locale. Il a été allégué qu’un certain nombre de bureaux de vote ont restreint l’accès aux badauds, en fermant les portes et les fenêtres des bureaux lors du dépouillement. Ils ont également fait état de tactiques d’intimidation à l’encontre des représentants des partis d’opposition.

Cependant, le président de la CNE, Prach Chan, ancien membre du comité central du CPP, s’est réjoui que le vote se soit déroulé sans heurt et de manière pacifique. Interrogé par les journalistes lors d’une conférence de presse dimanche après-midi, M. Chan a défendu la pratique consistant à fermer les portes et les fenêtres des bureaux de vote pendant le processus de dépouillement, ainsi que la pratique consistant pour les autorités locales à noter les noms de ceux qui votent ou ne votent pas.

Il n’y a peut-être pas d’élections plus honnêtes que celles du Cambodge.

En remportant 18% des sièges le parti Candlelight (Lueur de la bougie) s’affirme comme le premier parti d’opposition à un an des élections parlementaires prévues l’année prochaine. Jusqu’à lors le CPP faisait cavalier seul sur la scène politique cambodgienne depuis que le Parti du sauvetage national du Cambodge ait été dissout par la justice en 2018.

Lepetitjournal.com – 7 juin 2022

Les élections municipales cambodgiennes
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer