Infos Thailande

Deux ans de prison pour avoir insulté la reine de Thaïlande

Print Friendly, PDF & Email

La justice thaïlandaise a condamné lundi une militante politique à deux ans de prison pour avoir insulté la monarchie, a déclaré son avocat. L’accusée était jugée pour s’être déguisée d’une manière semblant personnifier la reine Suthida lors d’une manifestation de rue, et la cour a statué qu’elle s’était moquée de la famille royale.

En Thaïlande, diffamer ou insulter le roi, la reine, l’héritier ou le régent est un crime passible de peines pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison par chef d’accusation en vertu de la loi de “lèse-majesté” qui figure parmi les plus sévères au monde.

Jatuporn “New” Saeoueng, 25 ans, a été reconnue coupable de s’être intentionnellement moquée de la monarchie par ses actions lors d’une manifestation de rue à Bangkok en 2020, selon son avocat Krisadang Nutcharat.

La jeune transgenre fait partie d’une foule de plus de 200 militants accusés de lèse-majesté au cours des deux dernières années, en lien avec un mouvement protestataire démarré en 2020 appelant à la réforme de la puissante monarchie, selon l’ONG d’assistance juridique Thai Lawyers for Human Rights, qui suit toutes ces affaires en utilisant les registres de la police et des tribunaux. 

Le palais royal s’abstient généralement de tout commentaire sur les cas de lèse-majesté, mais le roi Maha Vajiralongkorn avait toutefois déclaré en novembre 2020 à la chaîne britannique Channel 4 News à propos des manifestants: “Nous les aimons tous de la même manière“.

Les faits qui ont valu deux ans de prison à la jeune Jaturporn remontent au mois d’octobre 2020, lors d’une des grandes manifestations qui ont marqué la fin de l’année. La militante avait alors défilé sur un tapis rouge vêtue d’une robe en soie rose tandis qu’un “valet” en tenue traditionnelle la suivait en tenant une ombrelle, selon les usages lorsque la famille royale se déplace.

Beaucoup ont vu dans ce numéro une volonté d’incarner la reine Suthida, que le roi Vajiralongkorn a épousée quelques jours avant son couronnement officiel en 2019.

Jatuporn a toujours nié les accusations et dit qu’elle porte normalement la robe traditionnelle thaïlandaise“, a déclaré Krisadang Nutcharat.

Mais la cour y voit une moquerie et une forme de diffamation envers la monarchie“, a-t-il dit, ajoutant que sa cliente allait faire appel de la décision. Elle a été condamnée à purger sa peine dans une prison pour femmes.

La Cour pénale n’était pas joignable lundi pour confirmer la sentence. Les tribunaux thaïlandais ne rendent généralement pas les procédures judiciaires publiques.

Lepetitjournal.com avec Reuters – 13 septembre 2022

Deux ans de prison pour avoir insulté la reine de Thaïlande
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer