Infos Birmanie

Le poète Lu Phan Kar, condamné à deux ans de prison supplémentaire

Print Friendly, PDF & Email

Lu Phan Kar, qui a dirigé les manifestations contre la junte dans la ville de Pathein, située à l’Ouest du delta de l’Irrawaddy, a été condamné à deux ans de prison supplémentaires pour sédition contre l’État et contre l’armée et pour dissimulation d’informations sur une tentative de trahison.

Le tribunal pénitentiaire de Pathein a prononcé cette peine lundi en vertu de l’article 505 (a) du Code pénal de Birmanie.

Lu Phan Kar est un poète qui a commencé à diriger des manifestations de protestation dans la région d’Ayeyarwady contre le coup d’État militaire. Les manifestations ont réuni environ 5 000 personnes dans les jours qui ont précédé son arrestation.

En novembre, Lu Phan Kar avait déjà été condamné à 26 ans de prison pour sédition et mépris de trahison, et à six mois pour avoir enfreint les règles de la prison. Sa nouvelle peine s’ajoute à celles qu’il avait reçues.

Gavroche-thailande.com – 22 décembre 2022

Le poète Lu Phan Kar, condamné à deux ans de prison supplémentaire
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer