Infos Thailande

Le Cambodge brûle, Bangkok étouffe et les écoles sont fermées

L’administration métropolitaine de Bangkok (BMA) a décidé de fermer les écoles publiques à partir d’aujourd’hui en raison de la pollution atmosphérique excessive.

La plupart de la fumée et de la brume proviennent du Cambodge, avec de légers vents d’est.

Toutes les écoles sous la supervision de la BMA fermeront jusqu’à vendredi.

La qualité de l’air dans la capitale s’est détériorée au cours des deux derniers jours.

Hier, Bangkok a connu la 5e place des villes avec la pire pollution atmosphérique au monde (aujourd’hui, elle est 10e).

On prévoit aujourd’hui des vents légers et une mauvaise circulation de l’air qui aggraveront l’accumulation de particules de poussière et de fumée PM2,5.

Par ailleurs, la mairie a demandé aux chantiers de construction de tours et de trains électriques de suspendre leurs activités jusqu’à vendredi.

Et sur le front des transports, il a été demandé à la police d’empêcher les camions à six roues ou plus d’accéder au périphérique de Ratchadapisek jusqu’à jeudi minuit et de mettre en place des barrages routiers pour vérifier les émissions de gaz d’échappement des véhicules.

La plupart de ces mesures ne contribueront guère à améliorer la situation générale, car la mauvaise qualité de l’air dans la capitale est due aux brûlures des plantations de canne à sucre, de maïs et de riz dans le centre, le nord et le nord-est, ainsi qu’aux courants d’air de l’est qui soufflent la même fumée de brûlis des fermes cambodgiennes.

L’ensemble de Bangkok et ses environs ont révélé hier des quantités excessives de particules de poussière et de fumée PM2,5, atteignant jusqu’à 188, soit près de 4 fois la limite supérieure de sécurité imposée par le département de contrôle de la pollution et près de 8 fois la limite fixée par l’Organisation mondiale de la santé.

62 stations de mesure de la qualité de l’air à Bangkok et dans les provinces voisines, dont Samut Prakan, Samut Sakhon, Nonthaburi et Pathum Thani, indiquent des niveaux de PM2,5 dangereux pour la santé, qui dépassent le seuil de sécurité de 50 microns.

Le niveau le plus élevé a été trouvé à Paknam, dans le district de Samut Prakan.

Ce matin, les niveaux les plus élevés autour de Bangkok sont de 160, mais à l’ouest, dans la province de Ratchaburi, les niveaux atteignent 208.

À Pattaya, les relevés vont jusqu’à 159.

Dans le nord, Chiang Mai a un relevé de 165 ce matin, et Kampaeng Phet dans le centre de la Thaïlande a fait le pire relevé du pays aujourd’hui avec 218.

La carte des vents montre les vents d’est qui soufflent la fumée des forêts et des plantations du Cambodge et du Laos vers la Thaïlande.

Chiang Mai est classée comme la 5e ville la plus polluée au monde.

Pour voir les feux actifs, principalement responsables de la pollution de l’air autour de Bangkok aujourd’hui, cliquez ICI.

Par Pierreto – Toutelathailande.fr – 26 février 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer