Infos Thailande

La Thaïlande ne veut plus être la poubelle des occidentaux

Print Friendly, PDF & Email

Malgré l’interdiction par le gouvernement thaïlandais de quatre types de plastiques à usage unique en 2022, jusqu’à 250 000 tonnes par an de déchets plastiques sont importés en provenance d’autres pays: ils finissent souvent dans des décharges à ciel ouvert faute de capacité suffisante de recyclage.

L’industrie du plastique dit depuis longtemps que le recyclage est la solution pour réduire les déchets. Mais en Thaïlande, où une grande partie des déchets plastiques du monde finissent actuellement, cela a créé de nouveaux types problèmes environnementaux.

Selon l’Institut thaïlandais de recherche sur le développement (TDRI), la Thaïlande est le dixième plus grand pollueur de déchets plastiques dans la mer au monde (2020). Ce n’est pas surprenant. Le pays compte en moyenne 1,03 tonne de déchets mal gérés chaque année. Près de la moitié (0,41 tonne) se jette dans la mer.

Malgré l’interdiction par le gouvernement thaïlandais de quatre types de plastiques à usage unique en 2022, jusqu’à 250 000 tonnes de déchets plastiques importés d’autres pays continuent d’affluer chaque année dans le pays par le biais du commerce international des déchets plastiques.

La plupart des déchets marins thaïlandais sont des plastiques provenant de débris de plastique (12%), de boîtes en polystyrène expansé (10%), d’emballages alimentaires (8%), de sacs en plastique (8%), de bouteilles en verre (7%), de bouteilles en plastique (7%) et de pailles (5%).

Dans la mer, ces déchets plastiques flottent au-delà des frontières, rejoignant les débris marins d’autres pays, obstruant les océans, nuisant aux vies et aux écosystèmes marins, suscitant des préoccupations mondiales et des efforts pour lutter contre la pollution plastique – aujourd’hui l’un des principaux problèmes environnementaux du monde.

La pollution marine provient principalement du comportement des consommateurs et de la mauvaise gestion des déchets. Selon Ocean Conservancy, un groupe de défense de l’environnement à but non lucratif, la Thaïlande produit 27,8 millions de tonnes de déchets par an. Environ 7,19 %, soit 2 millions de tonnes, de ces déchets proviennent des communautés locales, y compris celles situées le long des côtes et au bord des rivières.

Le commerce des déchets plastiques : un obstacle majeur pour l’économie circulaire

Les importations de déchets plastiques sont une question controversée en Thaïlande depuis 2017, lorsque la Chine, principal importateur de déchets plastiques à l’époque, a adopté des lois interdisant l’importation de 24 types de déchets plastiques. En raison de cette interdiction, la vague de déchets plastiques en provenance des pays riches a afflué dans d’autres pays : surtout les pays d’Asie du Sud-Est, y compris la Thaïlande.

Selon les statistiques du département des douanes, la quantité de déchets plastiques importés en 2018 a bondi à plus de 500 000 tonnes, soit 10 fois plus que la quantité moyenne de déchets plastiques importés avant 2015, soit environ 56 000 tonnes par an

Parallèlement, en 2019, le Cabinet thaïlandais a également approuvé la feuille de route sur la gestion des déchets plastiques pour la période 2020-2030 en tant que cadre politique sur lequel les agences concernées doivent travailler dans la poursuite des objectifs. Cela comprend l’interdiction de sept types de plastiques à usage unique et le recyclage complet des déchets plastiques domestiques dans les délais impartis dans la feuille de route.

La Thaïlande tente de maintenir le cap en redoublant d’efforts pour atténuer la pollution plastique, mais il reste des défis à relever en matière de tri et de collecte des déchets sur le terrain.

Thailande-fr.com – 21 décembre 2022

La Thaïlande ne veut plus être la poubelle des occidentaux
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer