Infos Birmanie

La Ligue nationale pour la démocratie verrouille sa communication

Print Friendly, PDF & Email

Les vieilles habitudes ont la vie dure… Tout en tenant un discours sur l’importance de la transparence de l’inclusion et de l’ouverture, la Ligue nationale pour la démocratie LND), l’actuel parti de gouvernement en Birmanie, serre les boulons de sa communication et de l’expression interne à l’approche des élections générales prévues pour fin 2020.

C’est ainsi que le comité exécutif de la LND a décidé de retirer son statut de porte-parole officiel à U Myo Nyunt, pourtant membre de ce comité, pour ne conserver qu’un seul porte-parole officiel, l’actuel numéro Trois officiel et dans les faits numéro Un officieux du parti, U Zaw Myint Maung. La mesure a animé les forums de journalistes birmans car autant U Myo Nyunt est réputé pour ses bonnes relations avec les journalistes, sa gentillesse et sa facilité d’accès (il prend volontiers les appels des journalistes et le temps de leur répondre), autant U Zaw Myint Maung a l’image exactement inverse : distant, agressif et injoignable. Le milieu des médias l’a d’ailleurs surnommé « Pas de question ! ».

Ce changement suscite de nombreux commentaires et spéculations sur Facebook car il intervient sans la moindre explication, un premier mauvais signe de communication. Un certain nombre de partisans de la LND s’inquiètent aussi de voir les pouvoirs se concentrer petit à petit dans les mains d’un seul homme, comme cela s’est fait précédemment avec U Win Htein avec des conséquences peu probantes, notamment un échec relatif en forme d’alerte lors des dernières élections législatives partielles, en 2018. Ce qui avait d’ailleurs conduit à la mise à l’écart toute relative de U Win Htein pour faire plus de place à de nouveaux hommes forts… dont U Zaw Myint Maung ! Qui désormais cumule les postes : Premier ministre de la région de la Mandalay, responsable de l’organisation du parti pour les élections générales de 2020, porte-parole unique de la LND.

Or, autre problème, U Zaw Myint Maung souffre d’une leucémie, qu’il soigne à Bangkok, ce qui le rend difficile à joindre naturellement, pas idéal pour un porte-parole officiel. En outre, l’homme est connu pour se prendre très au sérieux, manquer d’humour – comme avec l’histoire des « memes » qui a donné des poursuites judiciaires… – et détester la contradiction. Autant d’éléments qui donnent à penser qu’une véritable reprise en main est en cours dans la LND. Reste si à savoir si vouloir mettre les médias au garde-à-vous sera la bonne ligne.

Lepetitjournal.com – 4 mars 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer