Infos Viêt Nam

COVID-19 : Hanoï est dans un nouveau stade

Lors d’une réunion tenue l’après-midi du 23 mars, le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a déclaré que la capitale était maintenant dans un nouveau stade de l’épidémie, marqué par des contaminations au sein de la communauté et d’établissements sanitaires.

Ce sont les hôpitaux et les centres de confinement des personnes ayant eu des contacts directs avec les cas d’infection qui sont des “champs de bataille”, a indiqué le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, soulignant que la préparation des moyens pour les hôpitaux était particulièrement importante, et même un facteur décisif dans le combat contre l’épidémie.

Le président du Comité populaire municipal a appelé les Hanoïens à rester autant possible chez eux d’ici le 5 avril et à garder une distance sécuritaire en cas de sortie dans la rue. Il a souligné que d’ici deux semaines, il était nécessaire de se concentrer sur la découverte de cas d’infection, les tests de dépistage du virus, la gestion des centres de confinement et des hôpitaux, afin d’éviter la contamination au sein de la communauté.

Hanoï recense 39 cas de contamination

Selon un bilan actualisé à 18h10 lundi 23 mars, Hanoï a détecté 39 cas de contamination, pour la plupart venus de l’extérieur. Parmi eux figurent un médecin et deux aides-soignantes.

Lundi 23 mars, le Professeur associé et Docteur Luong Ngoc Khuê, directeur du Département de gestion des consultations et traitements médicaux, également directeur du Centre d’assistance en ligne pour le diagnostic et le traitement du coronavirus, a travaillé avec le Service municipal de la santé. La séance de travail était consacrée au traitement des cas de COVID-19 dans les hôpitaux relevant du Service de la santé municipal.

Pour se préparer à un éventuel grand nombre de contaminations, le Département de gestion des consultations et traitements médicaux a demandé au Service municipal de la santé d’accueillir des cas suspects dans ses hôpitaux, ainsi que des patients remis par les établissements sanitaires de ressort central. Seuls les cas graves seront traités à l’Hôpital national des maladies tropicales N°2.

Le Service de la santé de Hanoï a assigné les hôpitaux Bac Thang Long, Thanh Nhàn, les polycliniques de Hà Dông, Duc Giang et Dông Da, la tâche d’accueillir, d’isoler et de traiter les cas liés au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2).

Agence Vietnamienne d’Information – 24 mars 2020