Infos Birmanie

Aung San Suu Kyi demande aux Birmans de rester calmes face au Covid-19

Dans une allocution solennelle de 7 minutes retransmise à la télévision nationale, la dirigeante de facto du pays, conseillère d’état, ministre des Affaires étrangères mais surtout icône d’une partie de la population birmane Aung San Suu Kyi a demandé à ses concitoyens de ne pas s’affoler face à l’annonce de deux cas positifs de coronavirus dans le pays.

« La maladie se soigne et les deux malades confirmés ne sont d’ailleurs pas dans un état critique à ce jour », a-t-elle déclaré, affirmant que « selon l’Organisation mondiale de la santé, le taux de mortalité s’élève à 4,4% des malades et que donc de manière évidente il s’agit d’une maladie dont on guérit. Ceux qui en meurent sont avant tout des personnes déjà atteintes de maladies chroniques ou avec un système immunitaire déjà affaibli ou soignées trop tard ».

« Il importe donc de suivre à la lettre les consignes du ministère de la Santé et des Sports et de rejoindre un centre de santé immédiatement en cas de symptômes ou de doute. On m’a rapporté que certains habitants de Tedim fuyaient le village (Tedim est le lieu où l’un des deux cas a été identifié et la ville est mise en quarantaine par les autorités). Ce genre de comportement n’aide personne ». Aung San Suu Kyi a aussi eu un mot pour les milliers de migrants revenus en urgence dans le pays depuis la Thaïlande : « Nous souhaitons la bienvenue aux citoyens birmans de retour chez eux. Nous leur demandons d’être responsable, de ne pas fuir ou se cacher, de bien rester à leur domicile durant 14 jours de confinement et de prévenir immédiatement les autorités sanitaires en cas de symptômes. C’est ainsi qu’ils se protégeront le mieux, eux et leur famille. Être soigner le plus tôt possible est l’une des clefs du traitement et de la guérison ».

La conseillère d’état a ensuite réclamé à ses concitoyens de mettre fin aux scènes de paniques et d’achats massifs qui ont marqué le pays après l’annonce des deux cas positifs. « Nous disposons de tout en réserve et se précipiter en masse constitue un risque supplémentaire de propagation du virus. Le gouvernement n’a aucune intention de fermer les marchés, commerces ou les services les plus nécessaires à la population. Je vous demande en revanche d’aller seul faire vos courses, pas en groupe, afin de limiter les contacts et de n’acheter que le nécessaire. Les comportements individuels responsables sont la seule solution pour éviter que le virus se répande ».

Aung San Suu Kyi s’en est ensuite prise aux rumeurs qui pullulent sur internet : des gens prétendent que « des villages vont être bloqués, des entreprises ou des usines fermées… Tout est faux. Je vous demande de ne pas prêter attention à de telles rumeurs et ne vous affolez pas ». Et de conclure sur une longue digression relative à des principes bouddhistes avant d’affirmer que « nous pouvons vaincre le Covid-19 en étant responsables, attentifs et sages. Parce que la responsabilité et la transparence sont les fondamentaux de la bonne gouvernance, notre gouvernement publiera toutes les informations que la population a besoin de connaître en temps réels. Les gens sont l’essentiel. Merci ».

Lepetitjournal.com – 25 mars 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer