Infos Cambodge

Au Cambodge, des amendes plus élevées pour les infractions routières

Depuis le 1er mai, les tarifs de amendes pour infractions au code de la route ont subi une forte hausse. La mesure a du mal à passer alors que de nombreux Cambodgiens subissent les effets de la crise économique due au Covid-19.

La police cambodgienne a commencé à appliquer de nouvelles amendes pour de nombreuses infractions au code de la route et à la sécurité routière depuis le 1er mai, y compris des amendes trois à cinq fois plus élevées pour conduite sans permis ou immatriculation, conduite en état d’ivresse et absence de rétroviseurs ou de plaques d’immatriculation.

Pour les motocyclistes, une amende de 15 dollars (60 000 riels) est notamment prévue en cas de défaut de port du casque, contre 4 dollars auparavant. Une amende d’un même montant est prévue en cas de conduite de deux-roues dont le cylindre est supérieur à 125 centimètres cubes sans permis de conduire.

Entre le 1er et le 5 mai, la police cambodgienne a verbalisé 8000 conducteurs. Parmi eux, 6000 étaient des motocyclistes, tandis que 2000 étaient des automobilistes. L’infraction la plus courante était la conduite sans port de casque. « Beaucoup de conducteurs se sont énervés lorsqu’on leur a remis des contraventions beaucoup plus élevées, indique Ratanak Kong, directeur de l’Institut pour la sécurité routière du Cambodge.  L’augmentation des amendes a été brutale pour les Cambodgiens les plus pauvres, notamment les agriculteurs peu éduqués, et toutes les personnes qui souffrent de la crise économique due à la pandémie de Covid-19. La réévaluation des amendes est nécessaire, mais elle aurait pu être repoussée ou échelonnée ».

Cette augmentation des amendes a été décidée après que le Cambodge a connu une augmentation de 12% des décès dus aux accidents de la route avec environ 2000 morts en 2019, tandis que le nombre de blessés augmentait de 29%. Entre 200 000 et 300 000 nouveaux véhicules sont enregistrés chaque année au Cambodge.

Par Pierre Motin – Lepetitjournal.com – 13 mai 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer