Infos Viêt Nam

Protéger la mangrove de Cân Gio, le mur vert de Hô Chi Minh-Ville

La protection et le développement de la mangrove de Cân Gio face aux impacts de l’urbanisation et du changement climatique créeront un mur vert solide pour protéger l’environnement de Hô Chi Minh-Ville.

Situé à environ 50 km au Sud-Est de Hô Chi Minh-Ville, le district côtier de Can Gio est connu pour sa mangrove classée réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO.

Lors d’un colloque marquant les 20 ans de gestion et de développement de la réserve de biosphère de la mangrove de Cân Gio (2000-2020) organisé le 23 juillet à Hô Chi Minh-Ville, Huynh Duc Hoan, chef du comité de gestion du site, a souligné le rôle important de la mangrove dans la réduction de dégâts causés par les pluies et les crues, de l’élévation du niveau de la mer, la protection des habitants et des infrastructures côtières.

La mangrove de Cân Gio est devenue le poumon vert de Hô Chi Minh-Ville, avec comme fonction de climatiser l’atmosphère et de minimiser la pollution.

La mangrove fournit également du bois de chauffage et du bois destiné à la production de papier et d’articles, de plantes médicinales…

En particulier, la mangrove possède une ressource abondante de produits aquatiques et de fruits de mer, dont crevettes, serran…

Selon Nguyên Xuân Hoang, vice-directeur du Service de l’Agriculture et du Développement rural de Hô Chi Minh-Ville, Cân Gio deviendra une zone écologique attrayante. Grâce à l’investissement et au développement de la ville, le système de ponts, de routes, de canaux, de voies… ont été complétés, favorisant la circulation des visiteurs.

Le comité de gestion de la mangrove a également mis en œuvre de nombreux programmes de recherche, d’observation du développement des ressources forestières en vue d’une gestion durable de ces ressources.

Dans les temps à venir, Hô Chi Minh-Ville complétera les mécanismes et politiques sur la gestion et la planification de la réserve, mobilisant la participation et les contributions de la communauté et des parties concernés dans la gestion et l’exploitation des ressources forestières. Elle sensibilisera les gens à la protection de l’environnement et à la biodiversité, recherchera des moyens de substance pour les habitants vivant dans la zone tampon, et renforcera la protection de la mangrove, a affirmé Nguyên Xuân Hoang.

La réserve de biosphère de la mangrove de Cân Gio est formée en aval du réseau hydrographique de la rivière de Dông Nai et de Saigon. Reconnue par l’UNESCO depuis 2000, la réserve est un sanctuaire important pour la faune. Des visites sont organisées quotidiennement.

L’écotourisme à Cân Gio satisfait les visiteurs qui aiment prendre des photos de la nature et profiter d’activités en plein air respectueuses du site.

Agence Vietnamienne d’Information – 27 juillet 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer