Infos Viêt Nam

Le Japon persiste et signe sur un projet controversé de centrale à charbon au Vietnam

Print Friendly, PDF & Email

En dépit de ses engagements récemment réaffirmés pour le climat, le Japon va participer au financement d’un important projet de centrale à charbon au Vietnam, très critiqué par des organisations environnementales du monde entier.

La Japan Bank for International Cooperation (JBIC), une institution financière proche de l’Etat, a annoncé mardi avoir signé un accord de prêt de 636 millions de dollars pour le projet de centrale à charbon de Vung Ang II, dans le centre du Vietnam.

Cette part s’inscrit dans un prêt total de 1,8 milliard de dollars pour ce projet, auquel contribuent également l’alter ego sud-coréen de la JBIC, la Banque d’import-export de Corée (KEXIM). De grandes banques japonaises sont aussi impliquées, selon les médias.

Derrière ce projet visant à générer une capacité électrique de 1200 mégawatts figure un consortium d’entreprises privées emmenées par le japonais Mitsubishi Corp et le sud-coréen Korea Electric Power Corporation (Kepco).

Mais Vung Ang II est très critiqué par la communauté internationale. En mai dernier notamment, 127 organisations environnementales d’une quarantaine de pays avaient signé une pétition appelant tous les acteurs japonais du projet à y renoncer.

C’est vraiment décevant” a réagi mercredi auprès de l’AFP Eri Watanabe de 350.org Japan. “Cela montre que le Japon ne prend pas vraiment au sérieux ses engagements de l’accord de Paris sur le climat“.

Le Japon a récemment annoncé un objectif de neutralité carbone à horizon 2050, qu’il compte atteindre en développant considérablement les énergies renouvelables, alors qu’actuellement il dépend étroitement des énergies fossiles (gaz naturel et charbon notamment).

Agence Belga – 30 décembre 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer