Infos Thailande

Le délit de lèse majesté, un instrument pour verrouiller le royaume en 2021

Print Friendly, PDF & Email

La nouvelle stratégie des autorités thaïlandaises envers les manifestants pro-démocratie a trouvé son illustration samedi 16 janvier. Des dizaines de policiers sont descendus sur un rassemblement dans le centre de Bangkok de militants pro-démocratie qui faisaient campagne pour l’abolition de la loi royale sur la diffamation.

Plusieurs personnes ont été arrêtées dans la bagarre près du monument de la Victoire à Bangkok. Leurs banderoles ont été confisquées par la police. Il s’agit de la dernière mesure de répression de la dissidence prise par les autorités, qui semblent adopter une approche de plus en plus agressive pour museler les appels à la réforme de la monarchie.

Les militants ont commencé à se rassembler près du monument, qui sert de plaque tournante pour les transports vers Bangkok, vers 11h40 et à déployer leurs banderoles. Les supporters ont également été encouragés à écrire des slogans politiques sur les banderoles, critiquant principalement le gouvernement et la loi royale sur la diffamation, également connue sous le nom de lèse majesté.

La police est arrivée sur les lieux environ une demi-heure plus tard et a dit aux manifestants de quitter la zone, en invoquant l’interdiction des rassemblements dans le cadre de la pandémie de coronavirus prévue par le décret d’urgence. Lorsqu’ils ont refusé, la police s’est attaquée aux activistes et a emmené plusieurs personnes, provoquant une bagarre avec les manifestants.

Un officier de police a également ordonné aux médias, via un haut-parleur, de partir, et a condamné les activistes pour “ne pas avoir considéré ce qui était le mieux pour le pays”.

Gavroche-thailande.com – 16 Janvier 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer