Infos Birmanie

Birmanie : Aung San Suu Kyi est en «bonne santé», assurent les autorités

Print Friendly, PDF & Email

Les Birmans réclament toujours le retour d’Aung San Suu Kyi. L’ex-dirigeante est apparue pour la première fois depuis le putsch dans une vidéoconférence, selon les informations du New York Times.

Aung San Suu Kyi et l’ex-président Win Myint sont apparus brièvement dans une vidéoconférence devant le tribunal. Le début de leur procès n’aurait duré qu’une heure et sans que l’avocat Khin Maung Zaw ait pu y assister. Le  commentaire de l’avocat de l’ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi après cette audience tenue secrète était : « Ils veulent éviter toute attention publique ». Une prochaine séance devrait se tenir le 1er mars prochain. 

Une deuxième inculpation pèse désormais sur l’ex-dirigeante Aung San Suu Kyi. Elle était déjà accusée – de façon assez obscure – d’avoir importé illégalement des talkies-walkies. Maintenant, la prix Nobel de la paix est aussi accusée d’avoir enfreint une loi sur la gestion des catastrophes naturelles.  

Dans une conférence de presse, la junte a défendu la détention des deux leaders déchus, tout en affirmant qu’ils sont en bonne santé. Reste à savoir si Pékin sera un allié fiable aux côtés de l’armée : l’ambassadeur de Chine en Birmanie a déclaré que le coup d’État n’était pas du tout ce que la Chine voulait voir dans le pays, et que Pékin n’avait pas été informé à l’avance de ce changement politique. 

Radio France Internationale – 16 février 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer