Infos Thailande

Nouvelle accusation de lèse majesté contre une députée d’opposition

Print Friendly, PDF & Email

Un collaborateur du Premier ministre Prayut Chan-o-cha a déposé jeudi 18 février une plainte pénale accusant un législateur de l’opposition d’avoir insulté le roi, un crime passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison.

Suporn Attawong, un collaborateur du bureau du premier ministre, a dénoncé Mme Amarat Chokepamitkul du parti Move Forward (ex parti de l’avenir) à la police de la cybercriminalité, soupçonnée d’avoir enfreint la loi avec ses posts sur Facebook.

L’article 112 du code pénal thaïlandais fait de l’insulte au roi, à la reine, à l’héritier ou au régent un crime.

Commentaires controversés

“Nous voyons Amarat afficher des choses offensantes et nous avons trouvé des preuves que ce législateur est impliqué avec d’autres délinquants du 112 en fournissant des fonds et en se joignant à des manifestations”, a déclaré M. Suporn aux journalistes selon le Bangkok Post

“Nous avons également trouvé de nombreux commentaires liés à la monarchie ou se moquant du roi”, a déclaré M. Suporn, sans préciser lesquels.

Mme Amarat a déclaré aux journalistes qu’elle n’était pas inquiète de la plainte.

“Je fais mon devoir en tant que membre de l’opposition, et je veux que le Premier ministre réponde aux accusations au sein du Parlement plutôt que de recourir à cette tactique”, a-t-elle déclaré.

Abus de pouvoir

Mardi, Mme Amarat avait accusé le général Prayut d’abuser de son pouvoir lors d’un débat de censure de quatre jours, proposé par l’opposition, contre le premier ministre et neuf membres du cabinet.

Tous sont susceptibles de survivre aux votes de censure, qui sont prévus ce week-end.

Depuis novembre, au moins 59 personnes ont été inculpées de “lèse majesté”, selon les dossiers compilés par le groupe de campagne Thai Lawyers for Human Rights.

Ce mois-ci, quatre militants ont été placés en détention préventive en attendant leur procès, après avoir été accusés d’actions qui ont porté atteinte à la monarchie et “blessé les sentiments de sujets thaïlandais loyaux”.

Gavroche-thailande.com – 19 février 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer