Infos Viêt Nam

L’UKVFTA ouvre des opportunités pour les exportations vietnamiennes

Print Friendly, PDF & Email

L’accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et le Vietnam (UKVFTA) est officiellement entré en vigueur début mai 2021.

L’accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et le Vietnam (UKVFTA) a considérablement stimulé les exportations vietnamiennes en termes de diversification des marchés et de produits. En particulier, dans le cadre du COVID-19, les accords commerciaux avec les principaux partenaires assureront la croissance des produits vietnamiens.

Le COVID-19 a fait chuter le chiffre d’affaires des exportations de l’industrie du cuir et de la chaussure de près de 30% en 2020. Cette année, avec d’autres accords, l’UKVFTA fournit un levier aux entreprises du secteur.

Selon Phan Thi Thanh Xuân, vice-présidente et secrétaire général de l’Association vietnamienne des chaussures, du cuir et des sacs à main : ”Lorsque l’accord est entré en vigueur, l’augmentation des exportations a commencé à aider à compenser les pertes de l’année écoulée. Compte tenu des préparatifs des entreprises, nous comptons répondre aux exigences du marché. Les entreprises de chaussures attendent avec impatience la croissance des exportations dans les années à venir.”

Stabiliser le marché

Alors que les entreprises sont confrontées à de nombreux problèmes liés à la pandémie de COVID-19, l’accord commercial avec le Royaume-Uni devrait aider à stabiliser le marché et aider les entreprises à se redresser et à se développer. Cependant, les normes techniques et les exigences de qualité pour les marchandises importées au Royaume-Uni sont très élevées.

Pour des industries telles que la chaussure et le textile, les règles d’origine sont une question urgente qui doit être résolue pour bénéficier des préférences tarifaires au titre de l’accord.

Thân Duc Viêt, directeur général  de la Compagnie générale de confection N°10 a souligné : “Nous sommes confrontés à des goulots d’étranglement en termes  de matières premières et de règles d’origine. Ils peuvent être des obstacles à court terme, mais à long terme, ils seront une force motrice  pour établir une chaîne d’approvisionnement afin de garantir l’origine des matières premières”.

De nombreuses entreprises textiles mettent désormais l’accent sur les réglementations relatives à la qualité des produits ou à la protection de l’environnement, a déclaré un représentant du ministère de l’Industrie et du Commerce, et les entreprises vietnamiennes qui souhaitent pénétrer de grands marchés ne peuvent ignorer la production durable.

Ngô Chung Khanh, directeur adjoint du Département de la politique commerciale multilatérale du ministère de l’Industrie et du Commerce, a estimé que les entreprises devraient accorder une plus grande attention aux normes relatives au développement durable, à l’environnement et aux travailleurs. L’un des points les plus importants est d’assurer une qualité stable lors des transactions avec des partenaires étrangers, en particulier dans les pays développés comme le Royaume-Uni.

Selon les calculs, le Vietnam économisera 151 millions de dollars de taxes chaque année lors de l’exportation vers le Royaume-Uni. Combinées aux opportunités d’accès au marché de l’UKVFTA, les exportations vers le Royaume-Uni et l’Irlande du Nord continueront d’être fortement encouragées, même pendant la pandémie en cours.

Agence Vietnamienne d’Information – 7 juin 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer