Infos Viêt Nam

Aides en faveur des entreprises frappées par la pandémie de COVID-19

Print Friendly, PDF & Email

Dans le but de partager les difficultés et de rester à l’écoute des recommandations des entreprises, notamment celles qui sont frappées par la pandémie de COVID-19, le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a envisagé de nombreux scénarios pour les accompagner en cette période de crise sanitaire.

Un rapport rendu public lors de la visioconférence intitulée “Entretiens entre les dirigeants de la ville et les entreprises”, tenue récemment dans la mégalopole du Sud, a précisé que plus de 1.360 entreprises font face à de lourdes difficultés causées par la pandémie de COVID-19, 410 ayant besoin de prêts pour régler les salaires, 2274 étant en train de remplir leur formalité de dépôt de bilan et plus de 9.300 ayant dû suspendre leurs activités ; à cela s’ajoute quelque 442.500 travailleurs qui ont perdu leur emploi

“Le développement de la ville est inséparable de celui de la communauté des entreprises”, a insisté Nguyên Thành Phong, président  Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, lors de cette conférence. “Dès le début de l’année, la mégapole   a renforcé des solutions destinées à élaborer un gouvernement urbain, à améliorer l’environnement d’investissement dans un double objectif : lutter contre la pandémie et développer l’économie”, a-t-il ajouté.

Néanmoins, depuis le 27 avril, la nouvelle vague épidémique a obligé la ville à imposer obstinément des périodes de distanciation sociale. Toujours selon M. Phong, pour le moment, la ville arrive à contrôler la propagation du coronavirus, mais la santé économique de la ville est toujours affectée.

Réduction de la TVA possible

Sur les cinq premiers mois de l’année, 6.461 entreprises ont repris leurs activités, contribuant à hauteur de 174.608 milliards de dôngs au budget étatique, soit l’équivalent de 48% des prévisions, + 22,8% par rapport à la même période de 2020, selon le dernier rapport du Service municipal des plans et des investissements.

Toutefois, pas mal d’entreprises sont confrontées à de grosses difficultés. 2458 ont fait faillite, soit une hausse de 5%, et près de 10.000 ont suspendu leurs activités, + 24% par rapport à la même période de l’année dernière”, a annoncé Lê Thi Huynh Mai, directrice du Service municipal du plan et de l’investissement.

Pour les soutenir, la ville envisage de proposer au gouvernement d’ajuster le niveau de soutien de l’État lorsque les entreprises mettent en œuvre des programmes de promotion du commerce intérieur, d’orienter les ministères et les secteurs vers la recherche et la mise en œuvre d’une série de mesures d’accompagnement centrées sur les zones les plus touchées.

Sur le plan financier, la ville propose de réduire la TVA de -10% à -5% en 2021, d’étendre la réduction des loyers fonciers pour les entreprises touristiques en 2021, de continuer à prolonger la réduction des frais d’évaluation des documents de licence d’entreprise de voyage et des cartes de guide touristique jusqu’à fin 2021.

La ville propose aussi d’autoriser la prolongation de la période de suspension du paiement des primes d’assurance retraite et survie, du report du délai de paiement des cotisations syndicales et il faudrait augmenter l’allocation chômage d’un montant égal d’entre 60% et 80% du salaire moyen versé pour l’assurance.

Selon Chu Tiên Dung, président de l’Association des entreprises de Hô Chi Minh-Ville (HUBA), 84% des PME de la ville ont été impactées plus ou moins fortement par la quatrième vague de la pandémie ; 40% ont déclaré un manque de capital de commercialisation, 80%  ont été obligées de restreindre leurs activités, 52% ont dû supprimer des emplois, 14% ont connu une pénurie de matières premières et plus de 50% ont subi des pertes face aux mesures de distanciation sociale imposées par le gouvernement.

Les entreprises souhaitent bénéficier des enveloppes d’assistance financière accordées par le gouvernement, conformément à la directive N°52 relative aux soutiens pour les entreprises frappées par la pandémie”, a souligné Chu Tiên Dung. “Par ailleurs, les banques retarder le délai de paiement des dettes, rajuster les taux d’intérêt des anciennes créances en déboursant de nouveaux prêts préférentiels des secteurs lourdement affectés par le COVID-19″, a-t-il ajouté.

En savoir plus

Selon Nguyên Hoàng Minh, directeur adjoint de la Banque d’État du Vietnam, succursale de Hô Chi Minh-Ville, les banques de la ville ont continué à renforcer la structure, à étendre la dette et à réduire les taux d’intérêt pour les clients, une tâche clé ainsi qu’une étape pour accélérer la mise en œuvre de la circulaire 03/2021/TT-NHNN de la Banque d’État au cours des six derniers mois de 2021.

Fin avril 2021, un montant de 106.733 milliards de dôngs avait été versé à 12.242 clients. Au moment du rapport, le programme de connexion des banques et entreprises a accordé 107.315 milliards de dôngs de prêts préférentiels à 12.357 clients.

Par Truong Giang – Le courrier du Vietnam – 24 juin 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer