Infos Thailande

La Thaïlande rétrogradée dans le rapport sur la traite des êtres humains

Print Friendly, PDF & Email

Le département d’État américain a rétrogradé la Thaïlande au niveau 2 sur la liste de surveillance dans son rapport annuel sur la traite des êtres humains publié cette semaine.

Le rapport américain sur la traite des personnes a rétrogradé la Thaïlande de la “catégorie 2” à la “catégorie 2 sous surveillance”, alors que le gouvernement thaïlandais s’attendait à ce qu’elle soit reclassée dans la catégorie 1.

Le ministère thaïlandais des affaires étrangères a déclaré que le rapport et la rétrogradation étaient une grande déception.

Le gouvernement demande depuis l’année dernière à passer de la catégorie 2 à la catégorie 1 et à démontrer les progrès réalisés dans la lutte contre la traite des êtres humains en Thaïlande.

Le fait de ne pas avoir été reclassé et d’avoir été rétrogradé a été un choc, et les autorités affirment que les États-Unis n’ont pas pris en considération les progrès accomplis par le gouvernement thaïlandais.

Le rapport TIP 2021 a révélé qu’un grand nombre de victimes de la traite étaient soumises à la traite sexuelle forcée et au travail dans les secteurs de la pêche et de l’agriculture.

Il indique que le gouvernement thaïlandais n’avait pas fait preuve d’une augmentation globale de ses efforts par rapport à la période de référence précédente, même en tenant compte de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur sa capacité de lutte contre la traite.

Il a ajouté que le gouvernement a lancé beaucoup moins d’enquêtes sur la traite, poursuivi moins de suspects et condamné moins de trafiquants qu’en 2019.

“La corruption et la complicité des fonctionnaires ont continué à entraver les efforts de lutte contre la traite, et le gouvernement a condamné cinq fonctionnaires complices en 2020.

Par conséquent, la Thaïlande est rétrogradée au niveau 2 de la liste de surveillance “, indique le rapport.

Dans un communiqué, le ministère thaïlandais des Affaires étrangères a déclaré que le rapport TIP, après tout, fait une évaluation unilatérale du point de vue des États-Unis et ne représente en aucun cas une norme internationale.

Le gouvernement thaïlandais a pris plusieurs mesures pour protéger et empêcher les citoyens thaïlandais et les ressortissants étrangers présents dans le royaume d’être victimes de la traite des êtres humains.

Citant un exemple, il a déclaré que les travailleurs migrants du Cambodge, du Laos et du Myanmar se sont vu accorder une période de séjour prolongée en Thaïlande jusqu’au 31 mars 2022 dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19.

“Toutes les mesures prises par la Thaïlande sont destinées à améliorer la société thaïlandaise, à élever nos normes de protection et à empêcher les citoyens thaïlandais et les ressortissants étrangers en Thaïlande, y compris les travailleurs migrants, d’être victimes de la traite des êtres humains”.

“La Thaïlande est prête à renforcer la coopération avec divers partenaires de manière constructive, tant au niveau national qu’international, en vue d’éradiquer le fléau de la traite des êtres humains et du travail forcé sous toutes ses formes”.

Toutelathailande.fr avec Thestar.com.my – 4 juillet 2021

La Thaïlande rétrogradée dans le rapport sur la traite des êtres humains
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer