Infos Viêt Nam

La poussée de la pandémie continue dans les provinces vietnamiennes

Print Friendly, PDF & Email

Le Vietnam enregistre la deuxième plus forte augmentation journalière de COVID-19 vendredi 30 juillet, ajoutant près de 300 décès. 

Le Vietnam a enregistré vendredi 8 622 nouvelles infections au COVID-19 transmises par le pays, ainsi que 27 cas importés au cours des dernières 24 heures, ce qui constitue la deuxième plus forte augmentation quotidienne du nombre de cas depuis le début de la pandémie et porte le total de la quatrième vague à 133 257.

Hô-Chi-Minh-Ville, l’épicentre des flambées actuelles, reste en tête du décompte national des cas avec 4 282 nouveaux patients, ce qui porte le nombre de cas dans cette ville du sud du pays à plus de 86 000 depuis fin avril, alors que les autorités s’apprêtent à prolonger d’une à deux semaines les mesures strictes de confinement en vigueur au-delà du 1er août.

Les quatre localités suivantes enregistrant les plus fortes augmentations quotidiennes sont Bình Dương (1 920), Long An (469), Đồng Nai (360) et Tiền Giang (242) – toutes situées dans la région du sud, qui a également été placée sous le régime de stricte distanciation sociale conformément à la directive gouvernementale 16, tout comme HCM-Ville, depuis la mi-juillet.

298 décès survenus entre le 16 et le 30 juillet ont été ajoutés au registre national vendredi, selon le rapport du sous-comité de traitement du Comité directeur national pour la prévention et le contrôle du COVID-19, la ville de HCM représentant la majorité (254) et le reste étant réparti entre des localités principalement du sud.

Il s’agit de la plus forte augmentation quotidienne enregistrée jusqu’à présent, ce qui porte le nombre de décès dans le pays à 1 161.

Le nombre de patients dans les unités de soins intensifs (USI) est actuellement de 411, soit une augmentation significative par rapport aux 346 d’hier et aux 221 de la veille.

Le ministère de la santé a annoncé un projet visant à améliorer la capacité de traitement des patients COVID-19 gravement malades. Ce projet prévoit la création de 12 centres de soins intensifs COVID-19 au niveau national, basés dans les principaux hôpitaux du pays, avec un total de 8 000 lits. Le ministère a également demandé à 30 hôpitaux de moderniser et de mettre en place des centres de soins intensifs COVID-19 de niveau régional d’une capacité de 50 à 100 lits, extensible à 150 et 200 à 300 lits en fonction de la situation de l’épidémie.

Gavroche-thailande.com – 1er août 2021

La poussée de la pandémie continue dans les provinces vietnamiennes
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer