Infos Cambodge

2,5% de croissance en 2021, scénario noir pour le Cambodge

Print Friendly, PDF & Email

Les nouvelles mesures sanitaires contraignent le gouvernement à revoir ses prévisions pour l’année 2021. 

Le Premier Ministre Hun Sen a annoncé qu’il tablait désormais sur une croissance de 2,5%, contre 4% précédemment. Il a également rejeté les allégations selon lesquelles le gouvernement risquait la faillite à cause de la pandémie de COVID-19.

Selon Hun Sen, les revenus de l’État s’élèvent à environ 400 Millions de dollars par mois. Pour les sept premiers mois de cette année, le pays a encaissé plus de 3 000 M USD de revenus, dont 1 716 M USD de recettes fiscales et 1 355 M USD de recettes douanières.

En mai de cette année, l’agence de notation américaine Moody’s Investors Service avait déclaré qu’elle s’attendait à ce que la croissance du Cambodge augmente de 2,9% cette année. Les taux de croissance économique du Royaume ne retrouveront pas complètement leur niveau d’avant la pandémie avant au moins 2022, estime Moody’s.

Déception pour l’exploitation pétrolière mais bonnes nouvelles pour l’or

La production de la première exploitation pétrolière et gazeuse au Cambodge est beaucoup plus faible que prévue et la société concessionnaire a maintenant mis la clef sous la porte, selon le Premier ministre cambodgien. Toutefois, les mines d’or du pays ont en un mois après le début de l’extraction, pu produire 137 kg d’or. La société minière australienne, Renaissance Minerals, a débuté en juin la production industrielle d’or dans la province de Mondulkiri. Ce projet pourrait générer 40 M USD de taxes et redevances par an pour les caisses de l’État.

Gavroche-thailande.com – 10 août 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer